Entendu, samedi soir sur Inter, une jeune égyptologue, Amandine Marshall, qui a consacré une partie de l'émission de Fabienne Chauvière à Auguste MARIETTE. Voici un nom que l'Histoire n'a pas vraiment retenu alors même qu'il a contribué à en écrire les plus belles pages ; de celles qui font rêver les enfants et qui font que, parfois, les adultes réalisent, même en partie, leurs rêves. Combien d'enfants ont écarquillé les yeux en découvrant les pages consacrées à l’Égypte ancienne dans leurs livres d'Histoire de 6ième ! Combien d'autres ont complété cette passion avec « Le mystère de la grande pyramide » d'E.-P. Jacobs et Jacques Van Melkebeke !

égypte -sphinx

égypte - ibis

Mariette, était un archéologue doté d'une intelligence déductive qui l'a beaucoup aidé dans ses recherches, alors que l'égyptologie en était encore à ses débuts. Champollion avait trouvé la clé du langage hiéroglyphique, Bonaparte avait dirigé une expédition scientifique qui représente une somme. La « Description de l’Égypte », sous la direction de Vivant Denon, a répertorié (presque) toutes les espèces animales et végétales de ce pays ainsi, bien sûr, que les bâtiments. Mariette voulait trouver le plus de choses possibles venant de l’Égypte antique et préserver ces trésors de la convoitise ou de la destruction. Il a eu l'intuition qu'il y avait beaucoup à découvrir à Saqqarah où il met à jour la nécropole. Il travaille beaucoup sur le sérapéum. Parfois, on connaît Mariette pour avoir écrit le livret de l'opéra de Verdi « Aïda ». Parfois, puisque, en général, on ne retient que la musique ; les paroles étant incompréhensibles et souvent médiocres.

Mariette

Mariette a créé le musée du Caire et le département d'antiquités égyptiennes du musée du Louvre. Pourtant alors que « le grand Louvre » figure parmi les chantiers du Président Mitterrand, on a donné, en 1993, aux nouvelles salles d'égyptologie le nom de Charles X, roi qui régnait à l'époque où Mariette a ouvert les premières salles consacrées à l’Égypte. Charles X méritait bien cet hommage de la République. En effet, à la tête d'un parti de monarchistes réactionnaires qui ont freiné la politique de réformes de Louis XVI, il n'a eu de cesse de rétablir l'ordre ancien et les privilèges de la noblesse, une fois parvenu sur le trône. Il est surtout connu pour avoir débloqué « le milliard des émigrés » ; sorte d'indemnité pour les nobles qui se sont enfuis à la Révolution. Comme quoi, quand on veut, on trouve toujours l'argent, même quand les caisses sont vides. C 'est lui qui envoie un corps expéditionnaire en Alger, ce qui aura pour effet la colonisation de l'Algérie. Il est contraint d'abdiquer peu après, suite à la révolution parisienne de 1830. Parmi les hauts faits qui ont marqué son règne, retenons la girafe. La girafe était un cadeau du roi d’Égypte, Méhmet Ali au roi de France. Elle a débarqué à Marseille sous le règne de Charles X et a connu un succès populaire incroyable. En effet, elle a effectué le trajet du Vieux-Port jusqu'à Paris à pieds, traversant nombre de villes et de villages, attirant la curiosité du bon peuple. Arrivée à Paris, on a annoncé la nouvelle au roi, lui proposant d'aller voir l'étrange animal à la rotonde des ruminants de la ménagerie du Jardin des Plantes. Soucieux de son prestige royal, Charles X a fait savoir que ça n'était pas à lui de se déplacer pour voir la girafe mais à la girafe d'effectuer le déplacement. On a donc conduit la girafe à l’Élysée. Cette anecdote en dit plus sur Charles X que toutes les biographies. On comprend que Mitterrand ait choisi de lui rendre hommage. Mariette repassera.

Alors, quand tu verras le célèbre scribe du Louvre, tu penseras à cet aventurier, scientifique et désintéressé. Il avait la passion chevillée au corps, ce qui lui a permis de résister aux jalousies, aux pillards, à tous ceux que ces découvertes obligeaient à travailler plutôt que de couler des jours tranquilles dans quelque bureau. Il voulait protéger le patrimoine, ce qui lui a valu bien des ennuis et des menaces. On peut dire que si l'on se précipite du monde entier pour voir les merveilles de l’Égypte ancienne et apporter ainsi un revenu essentiel à la nation actuelle, c'est grâce au travail acharné et à la probité d'Auguste Mariette.

 

Mariette_scribe

Auguste Mariette par Amandine Marshall édition Bibliothèque des introuvables , Paris

 

http://www.franceinter.fr/emission-les-savanturiers-amandine-marshall-egyptologue