17 juillet 2016

L'Euro 2016 : du football et d'autres sujets surtout !

Rajouter une voix au brouhaha ambiant ne me paraît pas utile. Comme d'hab, La Lanterne de Diogène préfère prendre un peu de temps pour réagir, si nécessaire.   D'abord, une correction. Dans l'article précédent, ce ne sont pas 21 mais 31 fédérations qui ont fondé l'UEFA en 1954. Il faut juste préciser que le Royaume-Uni comporte 4 fédérations à lui tout seul mais que, au contraire du rugby, il existe une fédération d'Irlande du nord et une pour l'Eire. Ça explique en partie pourquoi le nombre de membres de l'UEFA ne correspond... [Lire la suite]

12 juillet 2016

Euro 2016 de mon point de vue

Il faut bien en parler. Qu'on me permette de suite, un souvenir personnel. En 1984, je passais les épreuves de la licence qui coïncidaient avec la finale de la Coupe d'Europe de football. Parmi les exercices, il y en avait un qui consistait à comprendre et à restituer un bulletin d'une radio espagnole, enregistrée le matin même. Bien sûr, le titre et le sujet le plus développé était la finale qui opposait l'Espagne à son ennemie de toujours, la France. Or, de tous les candidats, pas un n'a évoqué ce sujet, se consacrant tous,... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juillet 2016

Michel ROCARD

Rocard, c'est le personnage complexe, c'est l’ambiguïté, c'est l'image de la contradiction en politique. Rocard, c'est l'idéal qui se heurte à la réalité : la réalité des faits et, surtout, la réalité des masses qui poussent à rectifier ce qui marche mal mais qui freinent quand ça change. On veut bien combattre les injustices mais la servitude volontaire est telle qu'on ne veut pas trop non plus. Pour un ado, Rocard c'était le phare qui éclairait la politique et lui donnait un éclat nouveau. C'était l'espoir. Rocard faisait... [Lire la suite]