Il n’y a rien de pire que de mourir le même jour qu’une personnalité plus connue.

http://lanternediogene.canalblog.com/archives/2011/06/26/21567563.html

C’est ce qui vient d’arriver à Françoise Héritier. Elle a pourtant eu la bonne idée de disparaître la veille, ce qui a permis de publier des hommage et même d’organiser des plateaux autour de son œuvre que beaucoup ont découvert à cette occasion. Quelle œuvre ! Reconnaissons-lui le mérite d’avoir fait comprendre que les sociétés humaines obéissent à une hiérarchie qui correspondant au fonctionnement du corps humain. Également, elle a montré que, partout dans le monde, les femmes sont infériorisées par la supériorité physique des hommes. Aux dernières nouvelles, on en est toujours là. Pourtant, ce qui était compréhensible dans les premières sociétés organisées est devenu insupportable quelques 5000 ans plus tard. Insupportable ? Pas tant que ça puisque, finalement, tout le monde s’en accommode ou fait semblant de s’y intéresser avec des propositions superficielles.

http://lanternediogene.canalblog.com/archives/2017/11/12/35859815.html

 

Robert Hirsch

C’est donc Robert Hirsch qui tire la couverture à lui, au moment où l’on tire le rideau sur sa dernière révérence. Robert Hirsch est un nom que les quinquagénaires et plus âgés connaissent, semble-t-il, depuis toujours. Autrefois, il n’y avait pas tant d’acteurs que ça. On comptait un certain nombre de têtes d’affiches et il n’y avait pas tant de salles de cinéma ni de théâtre qu’aujourd’hui.

Robert Hirsch, quand on n’avait pas la télévision et que le théâtre paraissait inaccessible, c’était un nom qu’on entendait, chaque année, à l’occasion de la saison nouvelle au théâtre, celui qu’on voyait sur les photos en noir et blanc qui égayaient quelque peu les « classiques », ces brochures avec lesquelles on étudiait le théâtre au collège. Il a fallu le tricentenaire de la mort de Molière pour voir l’immensité de Robert Hirsch, excellant en maître de philosophie. Plus tard, la rediffusion de l’émission « La joie de vivre », dans la deuxième moitié des années 1970 a permis pour les plus jeunes, de mesurer l’étendue du talent de ce comédien complet.

 

https://www.youtube.com/watch?v=EhSFAAcLWDo

 

https://www.youtube.com/watch?v=fLUe5bUq0Kk