Montserrat-Caballe

Il n’étonnera pas les fidèles de La Lanterne de Diogène que la première fois que j’ai entendu le nom de Montserrat Caballé, c’était dans les Inter-Actualité Magazine d’Yves Mourousi. Dire que j’ai été emballé à cette époque serait exagéré mais je n’ai pas eu le rejet habituel en entendant les voix forcées des chanteurs d’opéra. Au moins, on comprenait ce qu’elle chantait.

Montserrat Caballé avait une voix exceptionnelle qu’elle travaillait et mettait au service de la diffusion de la culture afin que la musique, le chant ne soient pas réservés à une élite. Ce n’était pas une diva avec ses caprices, ni une de ces chanteuses corpulentes qui font les délices des caricaturistes. Elle était restée simple et avait de l’humour.

Montserrat Caballé est restée populaire et la meilleure preuve c’est son duo avec Freddy Mercury et son envie de reprendre le tube du groupe rock alternatif espagnol Mecano : « Hijo de la luna ».

L’enregistrement a été effectué à l’occasion de l’Exposition Universelle de Séville, en 1992 qui a marqué le renouveau de l’Espagne. Faut-il encore préciser que (et son prénom ne laisse aucun doute) que Montserrat Caballé était catalane.

https://www.youtube.com/watch?v=JRenWLlRHx4

Une grande voix s’est éteinte cette semaine. Montserrat Caballé va laisser un grand vide.

 

https://www.ouest-france.fr/culture/musiques/la-celebre-soprano-espagnole-montserrat-caballe-est-decedee-6005017

 

http://www.zimbio.com/pictures/FCCPsFCndnl/Montserrat+Caballe+Press+Conference+Marbella/_ck9FBMGB9Z