zappy-max-et-l-abbe-pierre-en-1952

Sans doute le premier nom que j’ai appris étant petit. On écoutait Zappy, vers midi, sur ces vieux postes en bois avec plein de lampes derrière. C’était mon moment préféré de la journée, je crois. J’avais même surnommé une peluche « Zappy » ; un petit caniche gris et rouge avec des roulettes...

 

C’est peut-être là qu’est née ma passion pour la radio.

 

Plus tard, j’ai appris qui il était vraiment et j’ai eu la chance de le voir en vrai à la veillée funèbre de l’Abbé-Pierre. Bien sûr, ce n’était pas le plus important ce soir-là.

 

Comme quoi, l’enfance tient à peu de chose et en voici un morceau fondateur qui vient de se détacher.

https://www.rtl.fr/culture/medias-people/zappy-max-le-celebre-animateur-de-radio-est-decede-7797874840?fbclid=IwAR3Oy1uwPAmnyfuwiTsZVZQRAG7FWpLzFW548QrQRvtmyQPLrjJJAM_i7EU