28 novembre 2019

Grève à Radio France et vie en province à l'heure des "économies" (par Jérémy)

"C'est le serpent qui se mord la queue et qui à force de mordre, va s’auto-cannibaliser. Cela dit, je ne me fais pas trop de souci pour les commentateurs-propagandistes de la Pensée unique promis aux barques de licenciements programmées à Radio-France. Ils ont leurs réseaux, ils sont partie intégrante du système, ils en sont les courroies, il y aura toujours un coup de piston pas loin. Et puis que sont-ils, sinon des minutes de fond sonore ? Que représentent-ils en tant que références ? Qu'on ne s'inquiète pas, parmi les auditeurs... [Lire la suite]

23 novembre 2019

Recul de l'écoute radio 2 (par Jérémy)

Tâchons d'appréhender les choses sous un angle différent. La radio en tant que media distinct de la télé - tel que ceux de notre génération l'ont pratiqué - ne pouvait logiquement que fusionner avec la télé après en être devenue complémentaire, fusion dont le support privilégié est le web. Logiquement car la technologie évolue, et avec elle les pratiques. Il y a un troisième élément à prendre en compte, je crois, qui est la multiplicité des publics, phénomène impossible à cerner tant il s'apparente, pour emprunter au jargon des... [Lire la suite]
Posté par la colere à 12:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
09 novembre 2019

Chute du mur de Berlin : l'Europe unifiée sous l'emprise des marchés (par Jérémy)

Tout cela nous ramène longtemps en arrière (Rien avant ma naissance !) Et même si cela nous paraît douloureux/triste/surréaliste/impensable (rayer la mention inutile), et pour en revenir au sujet de l'article, il faut se dire que pour les gens nés après 1989, et même chez ceux nés dans le courant des années 70, la chute du Mur, ça a autant de sens que la tragédie de la baie des Cochons. Il y avait un mur et au-delà, un système politique oppressif, des tyrans, des milices, le délit d'opinion, des dissidents, et en arrière-plan une... [Lire la suite]
Posté par la colere à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 octobre 2019

Plusieurs formes de ruralités (par Jérémy)

"Pour avoir vécu longtemps à la campagne, et vivre actuellement en moyenne-montagne, je te dirais qu'à l'échelle de la région que je connais un peu, à savoir la Haute-Provence, il y a plusieurs formes de ruralités, et celles-ci ne jouent pas sur le même registre. Par ici, région enclavée, les circuits courts existent à l'échelle de toutes petites exploitations qui vont proposer leurs produits maraîchers aux marchés des villes et villages. C'est donc du direct producteur/consommateur, bio ou pas bio. Brève parenthèse sur le bio : à... [Lire la suite]
16 octobre 2019

De la banalisation des tragédies humaines et de l'annihilation de l'empathie (par Jérémy)

Le fait que rien ne veut plus rien dire de ce qui naguère était - et non se voulait - signifiant, qu'on ne compte en tant que personne qu'à hauteur de sa capacité à "produire des richesses", à contribuer à en produire. Rien ne veut plus rien dire alors même que, paradoxe ! l'obsession de la communication nous conduit à baigner dans les mots, fussent-ils expurgés de sens, ce qui importe étant de dire, sans se poser la question de savoir à qui, ni même si cela aura quelque effet, le fait de dire et d'inviter à dire procurant l'illusion... [Lire la suite]
21 juillet 2019

La France dans le projet européen - par Jérémy

Vous avez reçu un nouveau commentaire sur votre blog : "la lanterne de diogène". Le voici : Un pays, ce qu'il représente, ce qui le définit, peut-il se résumer à la période de son histoire que l'on traverse, décrit et commente ? Il y a eu une Hongrie, une Pologne, une Ukraine, une Roumanie avant qu'elles aient appartenu à ce qu'on a appelé "le bloc de l'Est", puis s'en soient libérées. Il y a eu une France post-révolutionnaire, une France de l'ère industrielle, une France de Vichy puis une France de la Libération, puis une France... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juillet 2019

Michel ONFRAY parle de la France et des médias

Nous publions des extraits de l’entrevue que le philosophe normand a accordé à L’Express. Il s’agit bien sûr des paragraphes qui vont dans les sens des idées défendues ici depuis des années et singulièrement depuis deux ou trois ans. Il semblerait que l’élection de M. Macron à la Présidence suprême ait accéléré un processus de désintégration de la France et de l’idée qu’on se fait d’elle partout dans le monde. Nous avions pointé l’attrait pour le modèle français, de plus en plus dénigré ici, à l’occasion de l’Exposition Universelle... [Lire la suite]
06 juin 2019

Du déclin du patriotisme des élites en France

Nous publions l’intégralité de cette tribune parue dans Le Figaro parce qu’elle coïncide avec nombre de thèmes défendus ici. Nous publierons notre propre commentaire prochainement. https://eldorhaan.wordpress.com/2019/06/04/le-figaro-premium-jean-pierre-chevenement-le-drame-dalstom-temoigne-du-declin-du-patriotisme-des-elites-en-france/ http://www.lefigaro.fr/vox/economie/jean-pierre-chevenement-le-drame-d-alstom-temoigne-du-declin-du-patriotisme-des-elites-en-france-20190604 Le Figaro Premium – Jean-Pierre Chevènement: «Le drame... [Lire la suite]
02 juin 2019

Chronique de la désillusion : toujours travaille jamais riche (réponse de Jérémy)

Vous avez reçu un nouveau commentaire sur votre blog : "la lanterne de diogène". Le voici : "Tout le monde il est beau...." jouait en fait sur le courant "Jesus-Christ superstar", mis en avant par l'opéra-rock éponyme et un mouvement hippie qui, aux Etats-Unis, voyait en la figure christique une sorte de précurseur. Yanne avait imaginé une radio commerciale d'un nouveau genre avec rubriques excentriques, et sans doute les concepteurs de Canal Plus s'étaient-ils inspirés de son scénario. Il anticipa dans ce film ce que deviendraient... [Lire la suite]
07 février 2019

Les boyards et après ? réponse de Jérémy

Ce constat opéré, la question qui se pose est : on fait quoi de ce qui nous reste ? Le schéma gaullien collait à une époque de reconstruction, il s'accordait à ce que l'on dénommait alors la société industrielle, née vers le milieu du XIXème siècle, qui était loin d'être idyllique pour le mineur, le cheminot, l'ouvrier en usine, en chaîne de montage, en atelier, sur les chantiers, pour l'ouvrier et le saisonnier agricole, pour le lignard EDF, l'employé de maintenance de la SNCF. C'est après-guerre que sont nés les grands ensembles... [Lire la suite]
Posté par la colere à 14:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,