25 mars 2013

L'affaire Sarkozy

L'affaire Sarkozy soulève bien des points mais, naturellement, les médias se focalisent sur le moins intéressant : pourra-t-il se représenter en 2017 ? Toujours l'éternelle histoire chinoise du sage qui indique la lune et du sot qui regarde l'index.   Disons le tout net, il n'est pas question pour nous d'instruire le procès de l'ancien Président de la République ; pas question non plus de l'accuser a priori. Ça n'aurait de toute façon aucun intérêt surtout si l'on considère l'influence que peut avoir un modeste... [Lire la suite]
Posté par la colere à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mars 2013

Habent papam

Je n'aurai jamais pensé réagir, et à chaud, à l'élection du chef de l'Église catholique. Seulement, l'événement m'a chamboulé. L'auditeur de radio que je suis a été captivé par l'actualité qui se déroulait en direct. Alors que, sur Inter, les journalistes et les experts invités échangeaient quelques propos pour résumer les enjeux de cette élection, je pensais que la rapidité signifiait que le favori était sorti de l'urne. Juste avant l'annonce publique, ils rappelaient comment, lors du conclave de 2005 (pour Benoît XVI), le cardinal... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 mars 2013

De la supériorité de la brève de comptoir sur l'argument - réponse 2 à Gyges

    http://lanternediogene.canalblog.com/archives/2010/05/15/17899979.html   Qu'est-ce qui fait la force de la brève de comptoir par rapport à l'argument ?   La brève de comptoir est exprimée simplement et, comme son nom l'indique, brièvement. Elle est directement compréhensible et assimilée. La brève de comptoir s'insère dans un contexte connu de tous (ou au moins de celui auquel elle s'adresse). Elle avance en terrain connu, même si cette connaissance est récente. Récente du fait que l'actualité à mis... [Lire la suite]
Posté par la colere à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mars 2013

L'inculture à l'épreuve des faits - réponse 1 à Gyges

D'abord, éliminons le plus facile : « Qui veut gagner des millions ». Je ne sais pas ce qu'est devenu ce jeu. J'en avais vu deux au tout début et, contrairement à ce qu'on disait dans les milieux intellos et bien-pensants, je ne trouvais pas que les questions étaient si stupides. Certes, il y en avait, mais qui fonctionnaient un peu comme des anesthésiants. Il suffisait d'une question qui ne rapportait pas trop, pour se trouver piégé et éliminé. Je pense au nom scientifique des globules rouges. C'est bête mais peu de... [Lire la suite]
09 mars 2013

Ce que Chavez nous dit de nous-même

De toute évidence, la mort du Président du Vénézuela, le général Hugo Chavez, n'occupe pas beaucoup l'actualité. Qu'on songe à tout le tintouin entendu lorsque le pape a annoncé sa démission. Il n'était question que de ça et l'on a bouleversé les programmes de radio et de télévision. Ça a duré plusieurs jours et ça recommence avec l'organisation du conclave qui va commencer. Il est vrai que le pape règne sur plus d'un milliard de catholiques dans le monde entier et que beaucoup de Français, sans l'être vraiment (mais un petit peu... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mars 2013

Journée des filles

À l'occasion de la Journée des femmes, Inter a voulu faire une journée des filles.   Ainsi deux filles de 14/15 ans ont été associées à la matinale d'information et ont donné leur avis sur l'engagement politique. Pour elles, « pas question de coller des images ». http://www.franceinter.fr/emission-le-79-nicolas-hulot-1   Elles veulent bien s'engager en politique mais pas pour mettre des affiches pour quelqu'un. Il faudrait bien que les partis ou les groupements de partis politiques se rendent compte que, là... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 mars 2013

Cherchez plus Daniel Darc

Un morceau comme ça, on n'en fait qu'une fois dans une vie d'artiste.   « Cherchez le garçon » n'a pas pris une ride, a traversé les décennies, a étonné les jeunes générations qui ont entendu ça une fois.   Daniel Darc était le meneur du groupe Taxi Girl, auteur de ce chef-d'œuvre en 1980.   Pour une fois, j'ai pas attendu sa mort pour lui tirer mon chapeau. http://lanternediogene.canalblog.com/archives/2012/05/19/24293570.html   J'apprends qu'il est mort à cause de l'alcool. Puisse cette... [Lire la suite]
Posté par la colere à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 février 2013

Trois d'un coup !

Trois Résistants sont morts le même jour, en cette fin du mois de février 2013. C'est toujours le problème quand on meurt le jour où un autre plus célèbre est mort. Tout le monde pense à Jean Cocteau peu après Edith Piaf. On se souvient aussi de Yul Brynner et d'Orson Wells.   Cette fois, ce ne sont pas des célébrités mais des personnes de l'ombre qui ont mené un combat discret et souvent efficace mais que l'ampleur et le danger de la tâche contraignait à ne pas faire parler de soi.   Le journaliste Bernard Guetta a... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2013

La radio se cherche une identité et un avenir

Décidément, Inter n'en finit pas d'étonner. Peu de radios, tant dans le temps que dans la pléthore actuelle sont aussi peu radiophoniques. Sur Inter, les producteurs utilisent la chaîne faute de mieux. Peu ou pas du tout se servent de l'outil, cherchent à créer avec la technique, à inventer. La radio n'est là que pour « permettre » ; en général, pour permettre de se faire connaître ou pour mettre une distance entre l'animateur connu et le public pour un temps avant de mieux rebondir. Sur Inter, le modèle quasi unique... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 février 2013

RUGGERO DE PAS

Ruggero de Pas c'était du soleil à travers les ondes radios.   Toscan, il avait gardé un accent italien chantant qui l'avait probablement éloigné du micro au profit de responsabilités que ses compétences lui permettaient de remplir. D'où l'anonymat qui entoure son nom, totalement méconnu du grand public.   En revanche, ce petit accent convenait parfaitement pour sa chronique « L'Europe au quotidien » ou pour sa revue de presse européenne sur Inter. Ça fait partie des grands souvenirs de la radio, de ces voix... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,