18 décembre 2019

Gilets-jaunes, un an après : la preuve par le Medef

  Un entretien avec le patron des patrons, M. Geoffroy Roux de Bézieux, paru dans Marianne (n°1185 du 25 novembre 2019) vient à point nommé, un an après, pour donner raison à notre observation. D’une part, malgré la durée tout à fait exceptionnelle, le mouvement des gilets-jaunes ne s’est jamais traduit par le moindre jour de grève, ce qui est pour le moins stupéfiant. Ensuite, le patron du Medef rappelle que nombre de chefs de petites entreprises occupaient les ronds-points au début et que, par conséquent, à aucun moment les... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 décembre 2019

Fin programmée des trains en France

Bon, cet article retarde encore, après ceux sur la grève en cours à Radio France, inévitable, l’article sur les territoires et l’entreprise ainsi que sur l’actualité à la radio en cette fin d’année. Seulement, aujourd’hui, 1er décembre, il y a du changement à Sncf (et plus LA Sncf et ce n’est pas qu’un détail).     Nous avons montré, à plusieurs reprises, comment, dans un pays comme la France, l’état du train accompagne les mutations de la société, de la politique, de manière significative et pas seulement hautement... [Lire la suite]
23 octobre 2019

Pensée unique institutionnalisée

Depuis quelques jours, un mouvement social des cheminots qualifié de « grève » par les médias qui reprennent la version officielle de la direction d’SNCF, qui parle de « grève inopinée » ou de « grève non déclarée » et même de « grève sauvage », nous donne à réfléchir. On a rappelé, à cette occasion, que lors d’un des derniers mouvement, la direction avait saisi les tribunaux pour qu’ils reconnaissent une grève illégale. En d’autres termes, on assiste une tendance forte de la part des... [Lire la suite]
04 octobre 2019

Chirac : l'exemple vient d'en-haut ! (réponse à Jérémy)

Je m’attendais à des commentaires tant la mort d’un Président marque l’opinion publique. Certes, ça n’a pas la dimension d’un roi mais, justement, comme le PR français a autrement plus de pouvoirs et d’influence au-delà du territoire national, il suscite des réactions au-delà de la simple convenance. En te lisant, cher Jérémy, je comprends que ce qu’on aimait chez Chirac, c’était la transgression. Comme il fumait, s’empiffrait, buvait de l’alcool sans vergogne (et ne parlons pas du reste), disait des gros mots, il forçait... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 juillet 2019

La mission Macron

Ce bilan du macronisme aura pris finalement plus de six mois avant d’être publié. C’est donc très long à lire. Les derniers mois ont été fertiles en événements et, un peu plus de deux ans après l’élection de M. Macron à la Présidence de la République, le moment est venu de poser des faits, de les mettre en perspective, d’évaluer leur efficacité avant l’agitation de la rentrée.   D’abord, fidèle à notre travail de mémoire dans tous les domaines, rappelons que l’élection de M. Macron, si elle n’était pas souhaitée, nous avait, au... [Lire la suite]
03 juillet 2019

Un mouvement profond et durable (réponse à Jérémy)

Je pense depuis longtemps qu’on ne pourra pas éviter un « mouvement profond et durable » pour reprendre les termes de Jérémy. D’autant plus que cette conviction a été un des ressorts qui m’a incité à créer ce blog. Cependant, je constate qu’il tarde à venir. Pourtant, les signes sont là. La planète rétrécit du fait de la surpopulation humaine qui a besoin de plus en plus d’espace et qui abandonne des territoires inutilisables. Dans le même temps, les progrès techniques sont tels qu’on a besoin de moins en moins de main... [Lire la suite]

19 juin 2019

Grève dans l'audiovisuel public et après ?

La grève à Radio France intervient au moment où, depuis plus d’une semaine, des centaines de visiteurs de la Lanterne de Diogène ont consulté la rubrique (tag) « médias » et notamment les articles consacrés à Europe 1.   Il ne faudrait pas voir dans cette nouvelle grève dans le groupe de radios dites de « service public », un simple mouvement d’humeur de la part de professions qui ne sont pas les plus malheureuses. Quand bien même, la grève doit être respectée car elle émane de personnes qui sont... [Lire la suite]
30 mai 2019

Chronique de la désillusion : des sous !

Cher Jérémy, je suis content de te retrouver et de lire tes lignes. Je suis moins d’accord sur ceux que tu qualifies de girouettes car, souvent, ce sont des minoritaires qui, à tort (souvent) ou à raison (parfois), se rallient à quelqu’un dont ils pensent qu’il aura plus de poids pour faire avancer des idées encore peu partagées. Peut-on leur en vouloir, quand ils sont entourées d’une poignées d’idéalistes et de lucides, de se rapprocher de quelqu’un qui a plus de chances d’arriver au pouvoir et de faire avancer un peu leur... [Lire la suite]
30 mai 2019

Chronique de la désillusion : les boute-en-trains (réponse à Alain)

Analyse d’un homme désabusé. On nous dit, depuis l’automne, que la colère gronde, que les Français n’en peuvent plus, qu’ils sont à bout, qu’ils ont compris, devant la répression policière, que le système est mauvais. Or, non seulement, les contestataires ne rejoignent pas nos manifestations – les manifestations syndicales pourtant unitaires – mais, en plus, quand on leur demande leur avis, ils ne votent pas pour nous. Pis, ils votent pour ceux qui défendent le système dont ils se plaignent tant ! Comment s’en étonner quand les... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 mai 2019

Des résultats des élections européennes de 2019

Les soirs d’élections se ressemblent. Ça commence par des plateaux où des spécialistes analysent, commentent, dissèquent sans pouvoir s’appuyer sur des résultats et quand, enfin, on a du concret, ils passent leur temps à affirmer : je vous l’avais bien dit ! Souvent, ils ont changé opportunément d’avis avec les premières estimations ce qui leur permet de fanfaronner et de prendre date pour les prochaines élections. On va pas se priver de gens aussi indispensables. Ensuite, les intervenants extérieurs sont systématiquement... [Lire la suite]