12 novembre 2017

Langue française et condition féminine

C’est parti pour 6 pages dactylographiées soient un peu moins de 20 feuillets…et sans image. Bon courage !   Depuis quelques semaines, la langue française fait l’objet d’attentions auxquelles elle n’était pas habituée. En fait, il s’agit de faire acter la place féminine dans la langue et mettre fin à la sacro-sainte règle du « masculin qui l’emporte sur le féminin ». Dans cette affaire, on omet surtout de rappeler le principe d’économie en langue et la simplification qui est imposée par l’usage. Il s’agit, en... [Lire la suite]

25 octobre 2017

Paroles de femmes

Le mot d’ordre « balance ton porc » dérange. D’abord, parce qu’en France, les « balances » sont mal vues et plus mal vues encore que les auteurs de méfaits qu’elles dénoncent. Il n’y a pas pire qu’une « balance », dit-on. En France, on pratique volontiers le tout-ou-rien dans un souci dévoyé d’égalité. En général, le résultat est l’aggravation des inégalités qu’un dispositif ciblé entendait corriger. Donc, un premier malaise introduit par le premier terme de ce mot d’ordre. Ensuite, on constate qu’il a... [Lire la suite]
22 janvier 2016

Des leçons de la démographie

Forcément, la population a augmenté. On voit mal comment elle aurait pu diminuer faute de guerre de conquête sur le territoire ou d'épidémie. La progression n'est pas extraordinaire mais quand même, c'est toujours ça de pris, entonnent les commentateurs. Plus de population, ça veut dire plus de consommateurs et ça, c'est bon pour la croissance. À croire que la croissance va repartir du seul fait de la publication des résultats. Ben oui. La population a cru, sans se préoccuper de savoir si on la comptait. Les résultats sont ceux de... [Lire la suite]
Posté par la colere à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 octobre 2015

Si Versailles était saccagé ou la Qlture à la française

Ça pourrait être le titre de la suite du film de Guitry consacré aux dernières années de Versailles. Années où l'on a vu les directeurs se livrer à un concours de dévastations en tout genre sous prétexte d'ouvrir les hectares du parc à l'art contemporain. Déjà, du temps de ineffable Jack Lang, on avait eu une animation payante sur un espace public. Ça avait choqué. Las, ses successeurs à la tête du patrimoine national ne lui arrivent pas à la cheville et ne font que le singer, rivalisant de mauvais goût, de dépenses somptuaires, de... [Lire la suite]
24 juin 2015

Taxi Taxi

Les taxis font parler d'eux. Les taxis, c'est le non-dit permanent. On préfère ne pas en parler. On n'en parle jamais. Ils font partie du paysage. Ils roulent. Parfois, on a recours à eux. Ça reste l'exception pour la plupart des gens mais on est bien content d'en trouver quand on en a besoin. On a en besoin, pour aller ou revenir d'une gare, d'un aéroport ou quand on est chargé ou qu'on va rendre une visite dans un endroit qu'on ne connaît pas., La plupart du temps, ça se passe bien. On apprécie d'être conduit, transporté en toute... [Lire la suite]
12 mai 2015

Profs d'allemand -mand -mand

S'il est un sujet qu'il est vain d'aborder, c'est bien celui de la réforme de l'Education nationale. Tout le monde a un avis et un avis tranché. Soit parce que, concerné pour avoir un ou plusieurs petits, on touche du doigt les imperfections et l'on se dit qu'avant de tout bouleverser, on devrait rectifier ce qui ne va pas et, souvent, il en faudrait peu. Soit aussi parce que, y travaillant, on a ses idées sur la question. Enfin, tous, pour y être passés, nous avons des souvenirs. Enfin, pas si sûr, tant il est vrai qu’une fois sortis... [Lire la suite]

01 mai 2015

Le prix des ressources humaines - fête du travail ?

L'humain n'est pas parfait, c'est le moins qu'on puisse dire. On pourrait même affirmer carrément qu'il est mauvais et qu'il faut une forte dose de volonté pour ne pas tomber dans les travers que la malice inspire.   Parmi les nombreux défauts et autres vices propres (hum?) à l'humain, il y a celui de mépriser tout ce qui ne coûte pas un effort surtout un effort quantifiable en monnaie. On raconte que, autrefois, plusieurs visiteurs étatsuniens de musées ne comprenaient pas qu'une œuvre d'art soit inestimable et qu'il... [Lire la suite]
Posté par la colere à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 mars 2015

Les procès

Maintenant que les esprits se sont quelque peu apaisés, tentons de publier une réflexion sur la justice à partir de récentes affaires qui ont enflammé les passions. On assiste, depuis près de vingt ans, à une perversion de la Justice qui prend différents aspects. D'abord, on remarquera que la plupart des décisions de justice portent,désormais, sur la forme et non pas sur le fond qui devrait être la recherche de la vérité, le châtiment des coupables et la compensation des victimes. La moindre erreur dans la procédure renvoie les... [Lire la suite]
08 janvier 2015

Début d'année 2015

Une semaine que l'année est commencée. On peut dire que 2015 fait fort, du moins quand on écoute Inter. Toute une matinée autour de Michel Houelbecq et de son nouveau livre qui sort ce jour mais dont tout le monde parle déjà. Pourquoi en parler ici, puisque notre but est justement d'attirer l'attention sur ce dont on parle moins ? C'est que la façon d'en parler (aujourd'hui, on dit plutôt « le comment on en parle ») nous semble révélatrice de l'époque.   Le thème est l'élection d'un Président musulman, islamiste... [Lire la suite]
31 octobre 2014

Tristes clowns

Le clown triste est un lieu commun. Lorsqu'un artiste décide de représenter un clown, ce sera aussitôt pour le montrer, au mieux avec une expression effarée, le plus souvent avec une larme qui coule sur la joue. Pierre Etaix et, avant lui, Chaplin tentaient de nous faire réfléchir sur le clown. Ce dernier faisait alors appel à l'immense Buster Keaton, dit « l'homme qui ne rit jamais ». Le clown serait donc celui qui fait rire mais qui demeure profondément triste. Pourtant, Sergio, Francini, Popov n'avaient pas l'air d'être... [Lire la suite]