25 mai 2019

Chant du coq

Rien n’est plus insupportable que le chant du coq car, contrairement aux idées reçues, le coq ne chante pas aux premiers rayons du soleil mais bien avant et souvent il continue après que le jour s’est imposé. Par conséquent, il est impossible de se rendormir pour qui n’y est pas habitué depuis sont enfance. Faut-il, pour autant, gripper tous les coqs, traîner les fermiers devant les tribunaux ? Sûrement pas mais ces histoires qui reviennent périodiquement nous alertent sur l’évolution du monde rural et de la société en général... [Lire la suite]

10 mai 2019

Manifester malgré tout

Nous sommes vraiment à la fin d’une époque, à la fin d’un cycle. Le monde évolue et c’est enfoncer une porte ouverte que de le dire. La technologie offre des possibilités qui n’étaient même pas des rêves mais des idées farfelues ou enfantines dans les années 1960 quand on évoquait l’an 2000. Malgré tout, malgré une explosion démographique inédite et favorisée par les prémices de ces nouvelles technologies, les décideurs s’accrochent à leurs vieilles certitudes, ne serait-ce que parce qu’ils y ont un intérêt personnel et freinent les... [Lire la suite]
Posté par la colere à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 avril 2019

La réalité par le jaune (réponse à Jérémy)

Et dire que j’ai supprimé un paragraphe pour ne pas être trop long. Au départ, je voulais juste réagir à cette référence aux historiques Cahiers de doléances pour dénoncer les rapprochements tirés par les cheveux. L’Histoire, la mémoire, le « devoir d’Histoire » comme disait un Résistant que j’ai connu, n’ont d’intérêt que pour éviter de recommencer les erreurs. Or, les erreurs sont recommencée sempiternellement. Il n’est pas un historie, pas un humble professeur d’Histoire qui ne dit, quasiment en permanence lorsqu’il... [Lire la suite]
Posté par la colere à 09:37 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2019

Le petit débat

Décidément, non seulement l’article sur la mondialisation n’avance pas mais le bilan du macronisme que je me proposais de publier ces jours-ci est encore reporté avec cette histoire de débat. D’autant qu’il faudra le présenter en deux parties.     En ce moment, alors que l’on n’a pas entamé le dépouillement des propositions du Grand Débat et du Vrai Débat, pas plus que des soi-disant Cahiers de Doléances, on entend déjà remonter quelques idées fortes. « idées » et « fortes » sont de bien grands mots... [Lire la suite]
28 février 2019

les DS ont soif

Juste un intermède sans importance à propos de bagnoles. Il y a bien longtemps que je ne suis plus les sorties de modèles, surtout depuis que chacune est accompagnée d’une justification tendant à démontrer qu’on n’attendait que ça. Et puis, je garde un mauvais souvenir d’une émission consacrées à l’automobile à la télévision, voici moins de vingt ans, où l’on présentait un modèle (Lancia, je crois) qui consommait 20l aux cents. Comment peut-on autoriser un tel véhicule ? À quoi servent toutes les réglementations ? Le citoyen... [Lire la suite]
Posté par la colere à 13:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 février 2019

Les boyards et après ? réponse de Jérémy

Ce constat opéré, la question qui se pose est : on fait quoi de ce qui nous reste ? Le schéma gaullien collait à une époque de reconstruction, il s'accordait à ce que l'on dénommait alors la société industrielle, née vers le milieu du XIXème siècle, qui était loin d'être idyllique pour le mineur, le cheminot, l'ouvrier en usine, en chaîne de montage, en atelier, sur les chantiers, pour l'ouvrier et le saisonnier agricole, pour le lignard EDF, l'employé de maintenance de la SNCF. C'est après-guerre que sont nés les grands ensembles... [Lire la suite]
Posté par la colere à 14:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 décembre 2018

Guy RÉTORÉ le Théâtre

Coïncidence malheureuse, je comptais évoquer Guy Rétoré dans un prochain article consacré à Armelle Helliot dont la publication a été retardée par mes échanges avec Jérémy.   Guy Rétoré nous a quitté la veille de Noël et son nom ne dit plus grand-chose. C’est à lui que je dois mes premières émotions théâtrales et, surtout, à lui que je dois d’aimer le théâtre et d’entretenir avec cet art majeur un rapport presque religieux. Je demande pardon à mes professeurs qui nous ont emmenés au théâtre ; qui nous ont traînés,... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 décembre 2018

Littérature jeunesse

Je vais faire hurler mais ça ne m’empêchera pas de ramer encore à contre-courant en entendant les commentaire dithyrambiques du Salon du livre de jeunesse de Montreuil. Le livre jeunesse se porte bien et c’est sans doute le seul secteur de l’édition qui se porte bien. Certes, la rentrée littéraire donne lieu à une débauche de parutions que les critiques professionnels n’arrivent pas à lire, tant il y en a. Les ventes ne suivent pas vraiment et tout le monde s’en lamente. Les éditeurs régionaux ferment les uns après les autres comme le... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 septembre 2018

i comme insertion (réponse à Jérémy)

Eh bien, depuis le temps que je me lamente de n’avoir pas plus de réactions que ça à mes écrits, voici que Jérémy me donne du grain à moudre, au moment où je me demande si ça vaut encore le coup de continuer à l’heure des soi-disant « réseaux sociaux ». Après avoir plafonné à plus de 1000 visites par semaine, voici deux ans, sans aucune publicité ni référencement, voici que la Lanterne de Diogène tombe à son niveau le plus bas et qu’il est peut-être temps de raccrocher. Paradoxalement, un nouvel internaute me fait le... [Lire la suite]
27 juin 2018

Art contemporain, langue de bois et victimes

Il ne peut pas y avoir de critique de gauche de l’art contemporain. Ce constat a été dressé lors d’un échange fameux entre le journaliste Daniel Mermet et le conférencier Franck Lepage lors d’une visite à la FIAC effectuée la veille (ou peu avant) la fermeture. Les deux compères ont ainsi confondu le matériel d’exposition prêt à être remballé avec des œuvres exposées. Vrai ou provocation, l’échange est intéressant. M. Franck Lepage est connu pour ses conférences qui ambitionnent de décrypter le langage dominant. Pour dire les choses... [Lire la suite]