14 février 2019

Alstom - Siemens et les paradoxes

La fusion ratée d’Alstom avec Siemens suscite un certain nombre de commentaires et de réflexions paradoxaux. Une fois n’est pas coutume, nous rejoignons, alors que l’essentiel de cet article était écrit, ceux de l’économiste Dominique Seux amené à commenter le sujet https://www.franceinter.fr/emissions/le-mot-de-la-semaine/le-mot-de-la-semaine-09-fevrier-2019 Il se trouve que nous le rejoignons à la fois dans l’analyse de la situation et des paradoxes qu’elle suscite. En effet, d’un côté, nous avons toujours émis les plus grandes... [Lire la suite]

03 février 2019

Les boyards

Depuis quelques années, nous déplorons, sur ce blog, la disparition des grands groupes industriels qui ont permis à la France de garder son statut de puissance moyenne dont la voix compte dans le monde. Ça n’est pas anodin car, aucun autre pays de cette envergure ne prend la parole, dans les instances internationales, pour défendre ce qu’on n’appelle plus le Tiers-monde. Certes, les cartes ont été rebattues et les BRICS mènent des actions concrètes pour soutenir les pays qu’on n’appelle plus « non-alignés » mais qui le sont,... [Lire la suite]
07 décembre 2018

Mémoire d'auditeur : la bourse

Parmi les nouveautés introduites au tout début des années 1970 sur la radio de l’État, appelée aujourd’hui, radio de service public, il y avait la bourse de Paris. À l’époque, ça prenait 5 minutes juste avant le journal de 13 heures. Peut-être uns saison après, le rendez-vous empiétait sur le journal parlé et l’on entendait clairement les fameux 4 tops de l’heure pleine, environ 1 mn avant la fin du reportage. C’était un certain Jean-Pierre Gaillard qui s’en chargeait. Jean-Pierre Gaillard, les Français l’ont découvert quand il a... [Lire la suite]
Posté par la colere à 16:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 novembre 2018

Dernier 11 novembre

Comme dans beaucoup de domaines, on gouverne sans prévoir. En l’occurrence, on n’a pas prévu le 11 novembre 2018, soit cent ans après la fin de la première guerre mondiale du siècle dernier. C’est simplement le 11 novembre de cette année avec juste un petit quelque chose. Pour le bicentenaire de la Révolution française, on nous a bassinés jusqu’à l’écœurement pour, finalement, déboucher sur une cérémonie grandiose et festive qui nous a fait oublier les épisodes du chemin.il Rappelons que pour le centenaire, il y avait eu une... [Lire la suite]
Posté par la colere à 12:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 février 2018

SNCF : au-delà du rapport Spinetta

La France, les Français sont détestables : prétentieux, arrogants, trop conscients de l’exemplarité de leur Histoire qui a donné au monde des valeurs universelles dans lesquelles tout le monde reconnaît qu’elles aident à vivre mieux ensemble. Pourtant, cette détestation passe au second plan quand, de l’étranger, on pense à la France. On sait qu’on est mal accueilli dans les bars si sympathiques que la littérature et le cinéma ont popularisés. On sait que les chauffeurs de taxi ne sont pas beaucoup plus honnêtes qu’ailleurs et que... [Lire la suite]
23 décembre 2017

CATALUNYA (3) : l'échec de M. Rajoy

Donc, les indépendantistes ont remporté les élections automomiques en Catalogne. Dans n’importe quel pays démocratique, le pouvoir central aurait enregistré le résultat, s’en serait réjoui si la formation arrivée en tête était du même bord politique que le Gouvernement central ou aurait trouvé une formule polie pour prendre en compte le résultat malgré ce qu’il en coûte. Après ce qui s’est passé cet automne, la chose était encore possible mais le Président du Conseil Rajoy, mal élu, ne parvenant pas à gouverner comme il veut,... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 octobre 2017

Catalogne indépendante

La Catalogne est indépendante. Le Président de la Généralité l’a proclamé après de longues heures de débat au Parlement autonome. À peu près au même moment, le Gouvernement de Madrid se réunit pour adopter la réplique à apporter. Quelle peut être ? Le Président du Conseil espagnol, le sieur Rajoy, n’a pas d’autre issue, à présent, après avoir fermé tout dialogue avec la Catalogne, que la force. Après avoir suspendu les principaux dirigeants catalans, tels que le Président de la Catalogne, le commandant de la police autonome,... [Lire la suite]
Posté par la colere à 23:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 octobre 2017

CATALUNYA 2 : en attendant la suite des événements

À mesure que les choses s’enveniment en Catalogne, les commentaires partent dans tous les sens : et l’on évoque le franquisme (point Godwin ibérique), le nationalisme ferment de guerre et, en tout cas, d’exclusion de l’autre, l’exploitation des travailleurs par le capitalisme, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Bien sûr, ces thèmes existent et font partie de la question catalane telle qu’elle se pose aujourd’hui mais le point fondamental, rappelons-le, est que tout le monde en Espagne déteste les Catalans pour les... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2017

CATALUNYA et puis après

Avant tout,il faut rappeler que les Catalans sont détestés voire méprisés par le reste de l’Espagne. Les Catalans sont des marchands et donc, ils sont vus comme des gens qui aiment l’argent parce qu’ils ont de l’argent. En Espagne, les blagues sur la radinerie (car on assimile possession et radinerie) des Écossais, des Auvergnats ou des Juifs sont transposées avec des personnages catalans. La Catalogne est née des comptoirs phéniciens et a gardé cette tradition maritime et marchande. Elle regarde vers le large et de l’autre côté des... [Lire la suite]
Posté par la colere à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 octobre 2017

des référendums

  Le référendum catalan s’est tenu dimanche 1er octobre 2017 et, comme il fallait s’y attendre après l’inflexibilité du pouvoir central de Madrid qui a voulu confisquer les urnes et les bulletins de vote, interdire l’ouverture des bureaux de vote prévus, la répression a parlé. Des centaines de blessés sont à déplorer. Tout ça contre ce que le pouvoir madrilène appelle « une comédie », « une pantomime », « une mascarade ». Si tel était le cas, comment justifier une répression à ce point... [Lire la suite]