02 juin 2019

Chronique de la désillusion : toujours travaille jamais riche (réponse de Jérémy)

Vous avez reçu un nouveau commentaire sur votre blog : "la lanterne de diogène". Le voici : "Tout le monde il est beau...." jouait en fait sur le courant "Jesus-Christ superstar", mis en avant par l'opéra-rock éponyme et un mouvement hippie qui, aux Etats-Unis, voyait en la figure christique une sorte de précurseur. Yanne avait imaginé une radio commerciale d'un nouveau genre avec rubriques excentriques, et sans doute les concepteurs de Canal Plus s'étaient-ils inspirés de son scénario. Il anticipa dans ce film ce que deviendraient... [Lire la suite]

08 février 2019

Considérations autour de la bagnole (réponse à Jérémy)

Toujours impressionné par ton expertise sur le marché automobile mondial. Qq remarques : D’abord, qu’aucun constructeur français ne réponde au cahier des charges de l’armée françaises est tout simplement insensé mais tout à fait symbolique de la manière dont la France considère l’ultralibéralisme. L’État est marginalisé et le privé fait ce qu’il veut pour obtenir le max de profits. Sauf que, ton analyse montre bien que ça ne marche pas ou pas autant que ça devrait En Chine (ou en France au temps du plan), on lancerait un appel... [Lire la suite]
03 février 2019

Les boyards

Depuis quelques années, nous déplorons, sur ce blog, la disparition des grands groupes industriels qui ont permis à la France de garder son statut de puissance moyenne dont la voix compte dans le monde. Ça n’est pas anodin car, aucun autre pays de cette envergure ne prend la parole, dans les instances internationales, pour défendre ce qu’on n’appelle plus le Tiers-monde. Certes, les cartes ont été rebattues et les BRICS mènent des actions concrètes pour soutenir les pays qu’on n’appelle plus « non-alignés » mais qui le sont,... [Lire la suite]
11 janvier 2019

Les gilets jaunes puisqu'il le faut

Il était pour le moins périlleux d’aborder ici le thème des gilets jaunes et encore plus de prendre position. Il a fallu qu’un ancien directeur de la police nationale, M. Péchenard s’exprime pour réagir. https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-08-janvier-2019   Il a qualifié les manifestations de gilets jaunes « d’émeutes » en argumentant. Et s’il avait raison ? Comment analyser autrement des explosions populaires, des débordements incontrôlés ? Dans un autre pays, on aurait... [Lire la suite]
25 décembre 2018

Livres, service militaire, chroniques - Réponses à Jérémy

Je suis ému et fasciné de voir combien un bon bouquin apporte de satisfaction aux autodidactes que je connais. Dès qu’ils ont un moment, ils s’emparent de l’objet, choisissent un emplacement où s’asseoir et reprennent leur lecture. Rien d’autre, alors ne compte plus. Moi qui ai tant de mal à en faire autant, malgré les apparences et ce qu’on pourrait croire. Je lis beaucoup mais surtout des articles dans les revues et, depuis que ça existe, sur l’Internet. Mouna Aguigui se prétendait vélo-didacte car il ne se déplaçait qu’à vélo. Je... [Lire la suite]
07 décembre 2018

Mémoire d'auditeur : la bourse

Parmi les nouveautés introduites au tout début des années 1970 sur la radio de l’État, appelée aujourd’hui, radio de service public, il y avait la bourse de Paris. À l’époque, ça prenait 5 minutes juste avant le journal de 13 heures. Peut-être uns saison après, le rendez-vous empiétait sur le journal parlé et l’on entendait clairement les fameux 4 tops de l’heure pleine, environ 1 mn avant la fin du reportage. C’était un certain Jean-Pierre Gaillard qui s’en chargeait. Jean-Pierre Gaillard, les Français l’ont découvert quand il a... [Lire la suite]
Posté par la colere à 16:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 septembre 2018

La société bloquée (par Jérémy) et réponse

On n'aime pas trop dans ce pays les novateurs, les solitaires, ceux qui marchent hors des clous et explorent les chemins de traverse. Sont entendues comme hérétiques, pour rester dans le parallèle religieux, les alternatives à, je dirais, le "travail forcé" et à un mode de vie tel que je le décrivais plus haut sur le mode caricatural. Plus largement, seront vus comme hérétiques les allergiques à la télé, à la pub, aux sports de masse, à "la vie associative", les critiques du bénévolat et du charity-business, les autodidactes, les... [Lire la suite]
Posté par la colere à 20:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 septembre 2018

Parlons travail... autrement (par Jérémy)

Nous publions rarement les analyses extérieures parce que, jusqu’à présent, après plus de 10 ans de Lanterne de Diogène, ça ne s’est pas présenté, à notre grand regret. Lorsque les commentaires étaient courts, nous les avons systématiquement publiés. Ont-ils été lus ?   La complexité des réponses de Jérémy nous force à les publier en fin d’article commenté et dans une nouvelle catégorie qu’il a fallu créer et qui permet de renouveler un peu le blog : Contribution extérieure. Rappelons aussi les contraintes de... [Lire la suite]
20 septembre 2018

Le boulot est de l'autre côté de la rue

D’abord, je l’aurais pris au mot et je lui aurais demandé de m’accompagner dans une rue, sans mettre en avant sa fonction de Président de la République. À ce sujet, observons que, depuis le Président Sarkozy, nous avons affaire à des personnages qui se croient tout permis du haut de leur escalier élyséen. D’où ces écarts de langage ou ces frasques pantalonnesques.   Ceci dit, ça ne serait encore pas trop grave si un grande partie de l’opinion publique ne tenait le même langage de bistrot. Voici un florilège de ce qu’on... [Lire la suite]
Posté par la colere à 20:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 septembre 2018

i comme insertion (réponse à Jérémy)

Eh bien, depuis le temps que je me lamente de n’avoir pas plus de réactions que ça à mes écrits, voici que Jérémy me donne du grain à moudre, au moment où je me demande si ça vaut encore le coup de continuer à l’heure des soi-disant « réseaux sociaux ». Après avoir plafonné à plus de 1000 visites par semaine, voici deux ans, sans aucune publicité ni référencement, voici que la Lanterne de Diogène tombe à son niveau le plus bas et qu’il est peut-être temps de raccrocher. Paradoxalement, un nouvel internaute me fait le... [Lire la suite]