12 avril 2018

ZAD : Forces et faiblesses de l’ordre

On croyait que NDDL, c’était fini après l’abandon du projet qui datait de plus d’un demi-siècle et prévu pour promouvoir Air-Inter à une époque où le TGV n’existait pas. Inutile de redire que, forcément, les cartes ont été rebattues et que les besoins ne sont plus les mêmes. Eh bien, NDDL, ça continue ! Cette fois, l’affaire concerne l’évacuation de la zone qui aurait dû être bétonnée et qui est occupée par des « zadistes » qui squattent les parcelles pour y poursuivre l’activité agricole et protéger le bocage et ont... [Lire la suite]

10 avril 2018

"TOUS les Français" selon Inter

Ce lundi 9 avril 2018, Mme Devillers s’indigne du passage du Président de la République dans le journal télévisé de 13h, sur TF 1, présenté par le célèbre Jean-Pierre Pernaut qu’il est de bon ton de décrier.   Suivent, une série de phrases choc qui caractérisent une démarche excluante, d’autant plus critiquable qu’elle s’exprime sur une radio qui proclame à l’envi sa vocation de service public ; autrement dit au service de tous les publics. Or, ce qui la gêne dans le JT de M. Pernaut, c’est qu’il a du succès et, de son... [Lire la suite]
02 avril 2018

Mai 68 fictif

La prestation de Guy Carlier racontant comme s’il y avait été Mai 68 m’a donné l’idée d’en faire autant. http://www.europe1.fr/emissions/shuffle/shuffle-emilie-mazoyer-220318-3606953 Voici donc un récit fictif sur Mai 68, un faux témoignage qui peut paraître vrai à ceux qui n’y étaient pas ou qui ont suivi ça de loin.   J’avais 13 ans en 1968 et si j’ai pas vraiment participé aux manifs, j’étais aux premières loges puisque mes parents habitaient rue Claude-Bernard qui est dans le prolongement de la rue Gay-Lussac.   À... [Lire la suite]
27 mars 2018

Mai 68 par ceux qui n'y étaient pas

Les premières évocations de Mai 68 ont vu aussi le début de ces témoignages inattendus par des gens qui, jusqu’à présent, n’avaient pas fait état de leur qualité, même de simple témoin, lors des rappels précédents à l’occasion des 20 ans, des 25 ans, des 30 ans etc. Bien sûr, tout ceux qui ont quelques cheveux grisonnants ont à cœur de dire : j’y étais ! Dans le passé, le chanteur Renaud, très populaire, jusqu’à ce qu’il chante qu’il a embrassé un flic, était invité pour raconter son Mai 68. À chaque fois, on avait une... [Lire la suite]
Posté par la colere à 22:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2018

Changement d'heure et obscurantisme

Mare, marre, marre des écologistes !   Ce 25 mars 2018, les infos du matin sur Inter nous rappellent que nous sommes passés à l’heure d’été. Chaque année, c’est l’occasion pour les rédactions d’aller interroger un paysan qui trouve que ces vaches sont perturbées ou une de ces spécialistes (pédopsychiatres, puéricultrices, chronobiologistes, pédagogues, institutrices) qui gravitent autour de l’enfance dans les ministères de la Santé et de l’Éducation Nationale. « Des études prouvent que... » Les enfants seraient... [Lire la suite]
20 mars 2018

Bravo Sophia Aram !

Tout arrive puisque nous saluons la chronique de Sophia Aram du lundi 19 mars 2018. L’humoriste fait de moins en moins dans l’humour et de plus en plus dans la leçon de morale (nous en avons parlé). C’est aussi dans ce genre qu’elle s’est exprimée, en se faisant passer pour sa tante Fatiha avec l’accent ensoleillé de son personnage. Fatiha part du constat que la guerre civile dure en Syrie depuis sept ans et que rien n’y fait. Elle suggère donc de faire pression sur le principal soutien du bourreau de Damas, à savoir l’autocrate... [Lire la suite]
Posté par la colere à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 février 2018

SNCF : au-delà du rapport Spinetta

La France, les Français sont détestables : prétentieux, arrogants, trop conscients de l’exemplarité de leur Histoire qui a donné au monde des valeurs universelles dans lesquelles tout le monde reconnaît qu’elles aident à vivre mieux ensemble. Pourtant, cette détestation passe au second plan quand, de l’étranger, on pense à la France. On sait qu’on est mal accueilli dans les bars si sympathiques que la littérature et le cinéma ont popularisés. On sait que les chauffeurs de taxi ne sont pas beaucoup plus honnêtes qu’ailleurs et que... [Lire la suite]
16 février 2018

Rugby 2018 : vers le désamour ? (4)

Le Tournoi des Six Nations de 2018 est en train de devenir un feuilleton qui traite davantage des à-côtés que du sport proprement dit car ce n’est pas que du rugby ni même que du sport. Les questions posées dépassent le cadre des enceintes sportives et sont des questions de société. Nous dénonçons les coups, les violences sur le terrain. Nous dénonçons le poids excessifs des lignes d’avant et les risques en cas de collision. Voilà que maintenant, dès lundi, on apprenait que des joueurs du XV de France étaient retenus à Édimbourg par... [Lire la suite]
Posté par la colere à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2018

Rugby 2018 : vers le désamour ? (3)

« Ce sport est devenu un sport de collisions, un sport de destruction alors qu’au départ, c’est un sport d’évitements, un jeu de stratégie. Là, y a plus de stratégie : on lance qn à 35 km/h, et il casse tout, et il marque, et il gagne. »   Tout est dit. La suite du reportage fait état de dopage dans la rugby même si le mot ne recouvre pas le même champ que dans le cyclisme. En rugby, on veut gagner de la masse. D’où ces packs monstrueux qui frôlent la tonne. On nous dit que les lignes arrières alignent à présent... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 février 2018

Rugby 2018 : des coûts et des douleurs (suite)

  Je ne connaissais pas cet article en écrivant le mien après l’ouverture du Tournoi. https://www.humanite.fr/jean-chazal-le-rugby-est-devenu-un-sport-dangereux-648503 Je suis étonné, en tant que profane, de lire que les propos de cet éminent médecin recoupent à ce point les miens. Néanmoins, ce qui motive cette suite, cette mise au point, c’est l’indifférence avec laquelle on a traité le sujet. Qu’on parle de la nouvelle défaite, qu’on ait l’air de dire que c’est pas de chance pour le nouveau sélectionneur, qu’on nous impose... [Lire la suite]