17 juillet 2017

Martin Landau dans le cosmos

Depuis l’annonce de sa mort, on ne parle que du rôle que Martin Landau tenait dans la série Mission Impossible. C’est pour le moins surprenant vu que son personnage, indispensable dans l’économie des « missions », passait largement à l’arrière plan. Tout le monde se souvient – et c’est même la marque de fabrique de la série – de « la bande qui s’auto-détruira dans 10 secondes ». Juste avant, l’épisode mettait sur le devant le beau Peter Graves dont la fameuse bande déclinait l’identité : « Bonjour... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juillet 2017

Inter en fête (enfin)

On dirait que les choses changent sur Inter. Le 30 juin 2017, dernier jour de la saison radiophonique, il n’est question que du départ de M. Patrick Cohen. On sait qu’il rejoint la station du groupe Lagardère à la rentrée. Nous voulions y consacrer un article et puis… à quoi bon ? Est-ce si intéressant, même dans le cadre du travail de mémoire et de critique des médias que nous effectuons à longueur d’année.   D’habitude, sur Inter, quand quelqu’un s’en va, on le signale juste au moment de son départ. Tout juste... [Lire la suite]
10 juin 2017

Veille de législatives 2017

À la veille du premier tour du scrutin, la situation politique en France est des plus incertaines, pour ne pas dire des plus confuses. Un jeune (39 ans) ambitieux est donc devenu Président de la République. Le plus intéressant, c’est que, contrairement à la tendance lourde depuis plusieurs années, il était impossible de gagner cette élection sans le soutien de la logistique d’un parti politique alors même que la Constitution de la 5e République, approuvée par le peuple souverain, a été écrite pour en finir avec « le régime des... [Lire la suite]
Posté par la colere à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mai 2017

Nique Tes Médias

Voici quelques années que ça dure. Désormais, quand on fait la une des médias pendant plusieurs jours, mieux, plusieurs semaines, on est assuré de la célébrité éternelle. La semaine dernière, la radio Inter, qui diffuse de la musique avec parcimonie (en dehors des quelques émissions qui y sont consacrées), nous a gratifiés de quelques dizaines de secondes à l’occasion de la sortie du nouvel album du groupe NTM reformé. D’habitude, à moins des disques patronnés par la station, les créneaux d’informations ne donnent aucune nouvelle de... [Lire la suite]
30 avril 2017

Vous n'avez pas honte

Depuis les résultats du premier tour acquis définitivement, on entend tous les jours et sur tous les airs des appels à voter Macron. Généralement, on précise que ça n’est pas de gaîté de cœur mais pour faire barrage à MLP. À partir de là, tout est dit. Quiconque n’obtempère pas est aussitôt traité de tous les noms . À l’injonction s’ajoute la culpabilisation. Toute voix qui manquerait à M. Macron, par abstention, vote blanc ou nul (marquer sur un bulletin les raisons de son non vote), équivaudrait, selon les donneurs de leçons à... [Lire la suite]
Posté par la colere à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 avril 2017

Si l’on parlait du Vénézuéla ?

Ben oui, tiens, puisqu’on peut pas parler politique en ce jour de scrutin présidentiel. Apparemment, rien que de très anodin. En plus, c’est bien pour l’ouverture d’esprit dont fait preuve Inter. Sauf qu’on ne parle du Vénézuéla, en France, que depuis que M. Mélenchon a fait connaître son intérêt pour son gouvernement qui a choisi de nationaliser les ressources naturelles, et donc le pétrole, et de redistribuer la rente à la population plutôt que de verser des dividendes à des étrangers qui n’investissent pas au Vénézuéla ; ni... [Lire la suite]
01 avril 2017

Des services publics : l'excellence (3)

Si la France est le pays le plus visité au monde, ça n’est pas seulement parce que c’est un beau pays. Des beaux pays, il y en a d’autres et où l’on est autrement mieux accueilli qu’en France. Les étrangers viennent massivement en France parce qu’ils savent trouver une qualité de vie qui n’existe nulle part ailleurs. Ils savent compter sur des divertissements de qualité qui ne sont possibles que parce que la culture est subventionnée : musées, spectacles, cinéma, monuments historiques, festivals d’été. Partout des fonctionnaires... [Lire la suite]