09 mars 2019

Féminisation 2 - réponse à Jérémy : pourquoi je fais ce blog

Je fais ce blog pour apporter un regard différent et pour aborder un sujet sur un angle original. Je sais bien que mes écrits n’ont aucune influence sur quoi que ce soit. Je partage mes observations. Ici, je remarque juste que la plupart des réticences à la féminisation des noms provient de femmes ; pas toutes les femmes mais celles qui ont le pouvoir de se faire entendre et qui prétendent, généralement, s’exprimer aux nom de toutes les autres. Les autres ont souvent d’autres préoccupations plus concrètes et plus terre à terre.... [Lire la suite]
Posté par la colere à 22:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

08 mars 2019

Femmes algériennes

Un texte de Catherine Ribeiro pour cette journée mondiale des droits des femmes   Femmes algériennes     Femmes algériennes, mes sœurs de race, Dorées comme des grappes de raisin Aux rayons du soleil levant -   Femmes algériennes, mes sœurs de race, De vos masques enfin dévoilés Aux regards fléchés sur le monde -   Femmes algériennes, poitrines au vent Faisant de vos corps un rempart Contre toutes formes d'intégrismes -   Femmes algériennes, croisons nos luttes Chers trésors de nos différences Et... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 mars 2019

Féminisation

Le 6 mars au matin, l’écrivaine Chloé Delaume est l’invitée de l’émission de M. Trapenard : « Ça y est, l’Académie Française a cédé et maintenant on peut dire « écrivaine » sans... » Sans quoi ? Phrase inachevée, bien entendu pas relevée par l’animateur. Justement, ça fait des années qu’on emploie le mot « écrivaine » et il n’est jamais rien arrivé aux locuteurs, évidemment. Qu’aurait-il pu arriver d’ailleurs ? Il n’y a aucune sanction pénale à l’endroit de ceux qui s’expriment mal. En... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 novembre 2018

femmes, laïcité et principaux combats

Une internaute vient de m’envoyer un mot à propos d’un article précédent consacré à la laïcité. Je le reproduis après celui-ci qui me permet de faire le point sur la situation actuelle. Des problèmes d’informatique ne me permettent pas de citer les liens qui appuient mes argumentations, ainsi que je le fais habituellement. L’opération devient fastidieuse au possible et prend un temps considérable. De toute façon, seule compte la conclusion. Ceux qui sont d’accord font confiance dans les arguments mis en avant. Les autres, même si on... [Lire la suite]
13 octobre 2018

Francophonie et conscience

Une fois de plus, le sommet de la Francophonie s’achève en eau de boudin. Avec l’appui de la France qui veut remettre les pieds au Rwanda après que son Président (depuis 2000) lui ait tourné le dos, mis fin à l’enseignement du français au profit de l’anglais et adhéré au Commonwealth, la candidate appuyée par le Rwanda, Mme Louise Mushikiwabo a été élue au poste de Secrétaire. Les pays africains s’en réjouissent puisque la présidence revient à nouveau au continent noir après l’intermède américiain de Mme Michaëlle Jean, Canadienne... [Lire la suite]
05 octobre 2018

Le Prix Nobel de la Paix 2018 pour le Dr Mukwege et Nadia Mourad

Enfin ! Depuis le temps que le Dr Denis Mukwege est pressenti pour le Nobel de la Paix ... Et puis, belle récompense pour Mlle Nadia Mourad après tout ce qu'elle a subi. Honneur et respect à tous les deux !   https://www.nouvelobs.com/monde/20181005.OBS3471/le-nobel-de-la-paix-decerne-au-congolais-mukwege-et-a-la-yazidie-murad.html https://www.lemonde.fr/international/article/2018/10/05/nobel-de-la-paix-le-medecin-congolais-denis-mukwege-et-la-militante-yezidie-nadia-murad-recompenses_5365067_3210.html
Posté par la colere à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 septembre 2018

Constance dans le colli-mateur

L’humoriste Constance a enflammé la toile après avoir enlevé sa robe et son soutien-gorge à la fin de sa chronique sur Inter, le 28 août 2018. Comme on pouvait s’y attendre, la vidéo a fait fureur et provoqué des torrents de réactions. Ici, c’est le hasard d’une visite sur un site d’information qui a piqué notre curiosité. Il est vrai que, n’écoutant qu’Inter, la station n’allait pas participer à ce mouvement et les stations concurrentes n’avaient pas intérêt non plus, pour ne pas inciter des auditeurs à aller voir, des fois qu’une... [Lire la suite]
Posté par la colere à 15:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 novembre 2017

Françoise Héritier et Robert Hirsch

Il n’y a rien de pire que de mourir le même jour qu’une personnalité plus connue. http://lanternediogene.canalblog.com/archives/2011/06/26/21567563.html C’est ce qui vient d’arriver à Françoise Héritier. Elle a pourtant eu la bonne idée de disparaître la veille, ce qui a permis de publier des hommage et même d’organiser des plateaux autour de son œuvre que beaucoup ont découvert à cette occasion. Quelle œuvre ! Reconnaissons-lui le mérite d’avoir fait comprendre que les sociétés humaines obéissent à une hiérarchie qui... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 novembre 2017

Langue française et condition féminine

C’est parti pour 6 pages dactylographiées soient un peu moins de 20 feuillets…et sans image. Bon courage !   Depuis quelques semaines, la langue française fait l’objet d’attentions auxquelles elle n’était pas habituée. En fait, il s’agit de faire acter la place féminine dans la langue et mettre fin à la sacro-sainte règle du « masculin qui l’emporte sur le féminin ». Dans cette affaire, on omet surtout de rappeler le principe d’économie en langue et la simplification qui est imposée par l’usage. Il s’agit, en... [Lire la suite]
25 octobre 2017

Paroles de femmes

Le mot d’ordre « balance ton porc » dérange. D’abord, parce qu’en France, les « balances » sont mal vues et plus mal vues encore que les auteurs de méfaits qu’elles dénoncent. Il n’y a pas pire qu’une « balance », dit-on. En France, on pratique volontiers le tout-ou-rien dans un souci dévoyé d’égalité. En général, le résultat est l’aggravation des inégalités qu’un dispositif ciblé entendait corriger. Donc, un premier malaise introduit par le premier terme de ce mot d’ordre. Ensuite, on constate qu’il a... [Lire la suite]