12 novembre 2017

Langue française et condition féminine

C’est parti pour 6 pages dactylographiées soient un peu moins de 20 feuillets…et sans image. Bon courage !   Depuis quelques semaines, la langue française fait l’objet d’attentions auxquelles elle n’était pas habituée. En fait, il s’agit de faire acter la place féminine dans la langue et mettre fin à la sacro-sainte règle du « masculin qui l’emporte sur le féminin ». Dans cette affaire, on omet surtout de rappeler le principe d’économie en langue et la simplification qui est imposée par l’usage. Il s’agit, en... [Lire la suite]

25 octobre 2017

Paroles de femmes

Le mot d’ordre « balance ton porc » dérange. D’abord, parce qu’en France, les « balances » sont mal vues et plus mal vues encore que les auteurs de méfaits qu’elles dénoncent. Il n’y a pas pire qu’une « balance », dit-on. En France, on pratique volontiers le tout-ou-rien dans un souci dévoyé d’égalité. En général, le résultat est l’aggravation des inégalités qu’un dispositif ciblé entendait corriger. Donc, un premier malaise introduit par le premier terme de ce mot d’ordre. Ensuite, on constate qu’il a... [Lire la suite]
12 octobre 2017

CATALUNYA et puis après

Avant tout,il faut rappeler que les Catalans sont détestés voire méprisés par le reste de l’Espagne. Les Catalans sont des marchands et donc, ils sont vus comme des gens qui aiment l’argent parce qu’ils ont de l’argent. En Espagne, les blagues sur la radinerie (car on assimile possession et radinerie) des Écossais, des Auvergnats ou des Juifs sont transposées avec des personnages catalans. La Catalogne est née des comptoirs phéniciens et a gardé cette tradition maritime et marchande. Elle regarde vers le large et de l’autre côté des... [Lire la suite]
Posté par la colere à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 juillet 2017

Un Tour de France apaisé ?

Une parenthèse avec le Tour de France. Normalement, je ne suis plus le Tour depuis longtemps. Je m’en suis expliqué Tour de France : ce qu'il est devenu Seulement, comme pour Roland-Garros, on n’y échappe pas et l’on entend, malgré soi, l’actualité. J’ai pu suivre, en différé (j’ai pas la tv) les étapes autour de Briançon et à Marseille. D’abord, je remarque que la retransmission est très professionnelles. Quel contraste avec les images du temps de Robert Chapatte, pourtant considéré comme une référence ! Lui, mettait en avant... [Lire la suite]
19 avril 2017

...à l'image d'Astérix

Quand je dis qu’Astérix est plus sûrement notre ancêtre que les Gaulois ! Je viens de faire un test proposé par GÉO et voici ce qu’ils écrivent : « Vous avez bien l’esprit français ! Et même gaulois, à l’image d’un irréductible petit guerrier gueulard ! C’est un esprit libre et rebelle, volontiers râleur et insatisfait, mais aussi farouche défenseur des droits de l’homme et pétri de bonne volonté. Bon vivant doté d’un sens aigu de la justice (…) » Autrement dit, plus que le caractère français voire... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 janvier 2017

Dix ans après la mort de l'Abbé-Pierre

Dix années ! 10 ans que le Saint est mort et nous a laissés démunis et sans défense ! Qu’elles ont été longues ces années et qu’elles vont être longues celles qui suivent ! Rien ne s’améliore pour tous ceux que la vie maltraite. Qu’on nous entende bien : il y a toujours eu des vies qui ont basculé suite à un accident. Ça peut être la perte d’emploi, le cas le plus fréquent qui engendre une réaction en chaîne de problèmes tels que la perte de logement, liée à la perte de revenus, de véhicule, d’adresse où pouvoir... [Lire la suite]

30 décembre 2016

Dehors, les sans-abris !

Ils y sont déjà ? Alors, comment s'en débarrasser ? On pourrait croire qu'être sans abri, être dehors jour et nuit, tous les jours, quelque soit le temps et température, c'est déjà beaucoup. C'est énorme. Il faut croire que ça n'est pas assez puisque tout est fait pour que les sans-abris n'aient même pas une place pour se poser. À Paris et dans toutes les grandes villes de notre beau pays, on s'ingénie à les traquer, à les chasser, à les empêcher d'approcher. Bref, à les empêcher de vivre ou, plutôt, de survivre. Dès le... [Lire la suite]
03 novembre 2016

Dernier souffle

Je suis allé faire un tour au cimetière. Rien de plus normal aux alentours de la Toussaint et du Jour des Morts. Mal m'en a pris. Quoi que nous ayons été un dimanche, pendant l'heure du déjeuner, l'atmosphère de silence et de recueillement était troublée par un bruit infernal. Pas moins de quatre employés, équipés chacun d'une souffleuse de feuilles, étaient à l'ouvrage ensemble. Ça a duré tout le temps que j'y étais, soit environ une heure. J'ai fait traîner les choses, espérant que ça finirait bien à un moment. Eh bien non, c'est... [Lire la suite]
23 octobre 2016

C'était mieux avant

« C’était mieux avant » est la déclinaison simplifiée à l’usage du vulgaire (dans son sens premier qui signifie populaire) de la sempiternelle querelle des anciens et des modernes. « C’était mieux avant », sous-entend : avant qu’on ne tienne plus compte de mon avis parce que d’autres ont pris ma place et donnent plus de voix que moi. Finalement, est-ce qu’avant on m’écoutait davantage ? Pas sûr. Dans notre monde surpeuplé, il est bien difficile de se faire entendre et l’on voit que ça l’est de plus en... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 juin 2016

BREXIT : les illusions perdues (2)

On ironise, depuis quelques heures sur les normes européennes, sur la courbure de la banane, le calibre des tomates, la capacité des chasses d'eau. On prétend faire rire avec des sujets aussi triviaux mais si la CE puis l'UE ne s'en préoccupait pas, ça ne serait pas satisfaisant non plus. Ce que veulent dire ceux qui ironisent, c'est que ça n'était pas ce qu'on attendait d'un union européenne. Or les élites veulent nous obliger à choisir entre plus d'Europe et moins d'Europe. Le choix n'est pas là. Ce dont veulent les Européens,... [Lire la suite]