28 février 2019

les DS ont soif

Juste un intermède sans importance à propos de bagnoles. Il y a bien longtemps que je ne suis plus les sorties de modèles, surtout depuis que chacune est accompagnée d’une justification tendant à démontrer qu’on n’attendait que ça. Et puis, je garde un mauvais souvenir d’une émission consacrées à l’automobile à la télévision, voici moins de vingt ans, où l’on présentait un modèle (Lancia, je crois) qui consommait 20l aux cents. Comment peut-on autoriser un tel véhicule ? À quoi servent toutes les réglementations ? Le citoyen... [Lire la suite]
Posté par la colere à 13:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 février 2019

Rugby hivernal et relations internationales (2019)

Le Tournoi des 6 Nations a débuté et ce qui est le plus marquant, c’est la tenue des joueurs. La fédération internationale a donné des consignes aux fédérations nationales et aux arbitres pour en finir avec ce rugby de collisions qui dominait depuis deux saisons. Les morts de 2018 ont marqué les esprits. Donc, c’est déjà un bon point et l’on ne peut qu’espérer que ça continue. Il y a eu des sorties pour commotion lors de France-Écosse mais lors de phases de jeu rudes comme il y en a au rugby et pas avec la volonté délibérée de faire... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 février 2019

Alstom - Siemens et les paradoxes

La fusion ratée d’Alstom avec Siemens suscite un certain nombre de commentaires et de réflexions paradoxaux. Une fois n’est pas coutume, nous rejoignons, alors que l’essentiel de cet article était écrit, ceux de l’économiste Dominique Seux amené à commenter le sujet https://www.franceinter.fr/emissions/le-mot-de-la-semaine/le-mot-de-la-semaine-09-fevrier-2019 Il se trouve que nous le rejoignons à la fois dans l’analyse de la situation et des paradoxes qu’elle suscite. En effet, d’un côté, nous avons toujours émis les plus grandes... [Lire la suite]
08 février 2019

Considérations autour de la bagnole (réponse à Jérémy)

Toujours impressionné par ton expertise sur le marché automobile mondial. Qq remarques : D’abord, qu’aucun constructeur français ne réponde au cahier des charges de l’armée françaises est tout simplement insensé mais tout à fait symbolique de la manière dont la France considère l’ultralibéralisme. L’État est marginalisé et le privé fait ce qu’il veut pour obtenir le max de profits. Sauf que, ton analyse montre bien que ça ne marche pas ou pas autant que ça devrait En Chine (ou en France au temps du plan), on lancerait un appel... [Lire la suite]
07 février 2019

Les boyards et après ? réponse de Jérémy

Ce constat opéré, la question qui se pose est : on fait quoi de ce qui nous reste ? Le schéma gaullien collait à une époque de reconstruction, il s'accordait à ce que l'on dénommait alors la société industrielle, née vers le milieu du XIXème siècle, qui était loin d'être idyllique pour le mineur, le cheminot, l'ouvrier en usine, en chaîne de montage, en atelier, sur les chantiers, pour l'ouvrier et le saisonnier agricole, pour le lignard EDF, l'employé de maintenance de la SNCF. C'est après-guerre que sont nés les grands ensembles... [Lire la suite]
Posté par la colere à 14:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 février 2019

Les boyards

Depuis quelques années, nous déplorons, sur ce blog, la disparition des grands groupes industriels qui ont permis à la France de garder son statut de puissance moyenne dont la voix compte dans le monde. Ça n’est pas anodin car, aucun autre pays de cette envergure ne prend la parole, dans les instances internationales, pour défendre ce qu’on n’appelle plus le Tiers-monde. Certes, les cartes ont été rebattues et les BRICS mènent des actions concrètes pour soutenir les pays qu’on n’appelle plus « non-alignés » mais qui le sont,... [Lire la suite]

31 janvier 2019

De la presse et de l'engagement (et autres sujets) - réponse aux habitués

Je m’attendais à ces réponses et ça fait longtemps que je me dis qu’il y aurait à écrire sur l’adaptation des journalistes à la rédaction à laquelle ils travaillent. Philippe Tesson, venu de Combat, dernier journal parisien issu de la Résistance, passé au très anti giscardien Quotidien de Paris, devenu le chantre de la droite agressive et réactionnaire dans la deuxième version de son journal. Il y embauche Dominique Jamet, éditorialiste anticommuniste dans L’Aurore (presque tous ses éditoriaux étaient consacrés au PCF et à Marchais)... [Lire la suite]
Posté par la colere à 13:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 janvier 2019

Économies et démocratie (réponses à Jérémy)

Pardon, Jérémy, mais là, tu tiens le même raisonnement que ceux qui s’étonnent de voir des chômeurs bien habillés et qui ne maigrissent pas trop. Comme je l’ai déjà développé, le chômeur doit correspondre à l’image qu’on s’en fait et qui correspond au tableau de Gromaire. Donc, quand on est au chomedu, il faudrait vendre ses vêtements (une misère forcément parce que ça vaut plus cher) et racheter, avec le produit de la vente, des fripes pour paraître crédible en chômeur et ne pas entendre qu’on n’est pas malheureux et même qu’on... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 janvier 2019

Les gilets jaunes puisqu'il le faut

Il était pour le moins périlleux d’aborder ici le thème des gilets jaunes et encore plus de prendre position. Il a fallu qu’un ancien directeur de la police nationale, M. Péchenard s’exprime pour réagir. https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-08-janvier-2019   Il a qualifié les manifestations de gilets jaunes « d’émeutes » en argumentant. Et s’il avait raison ? Comment analyser autrement des explosions populaires, des débordements incontrôlés ? Dans un autre pays, on aurait... [Lire la suite]
25 décembre 2018

Livres, service militaire, chroniques - Réponses à Jérémy

Je suis ému et fasciné de voir combien un bon bouquin apporte de satisfaction aux autodidactes que je connais. Dès qu’ils ont un moment, ils s’emparent de l’objet, choisissent un emplacement où s’asseoir et reprennent leur lecture. Rien d’autre, alors ne compte plus. Moi qui ai tant de mal à en faire autant, malgré les apparences et ce qu’on pourrait croire. Je lis beaucoup mais surtout des articles dans les revues et, depuis que ça existe, sur l’Internet. Mouna Aguigui se prétendait vélo-didacte car il ne se déplaçait qu’à vélo. Je... [Lire la suite]