11 mai 2019

Comme si...

L’actualité de ces derniers jours a mis en avant des faits que la presse et les médias semblent découvrir ou présentent comme des surprises totales. Bien sûr, les habitués et même les visiteurs occasionnels de La Lanterne de Diogène sont des personnes informées, sans doute même tout autant agacées par ces découvertes journalistiques qui ont pour but d’attirer l’attention. En fait, on espère que c’est bien pour ça et que les journalistes qui mettent en avant des évidences ne découvrent pas pour de vrai ces informations mais, après... [Lire la suite]
Posté par la colere à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 mai 2019

Parler de l'Espagne

Passons sur les résultats des élections générales de 2019 en Espagne. Ils n’intéressent plus les Français vu que le PSOE remporte les élections. Il devra faire alliance, en plus de la gauche (Podemos), avec le centre ou avec des nationalistes basques et/ou catalans. Seulement, contrairement à ce qui était annoncé ici, au mépris des premières estimations, l’extrême-droite, si elle fait son entrée aux Cortes ne fait pas un tabac. Donc, ce n’est pas intéressant. Les Français auraient aimé pouvoir dire que le franquisme renaît.   ... [Lire la suite]
Posté par la colere à 21:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 avril 2019

Comment les Français voient l’Espagne

À la faveur des élections générales espagnoles, nous avons un bon florilège des points de vue sur l’Espagne tels qu’ils s’expriment et se développent en France habituellement.   Au commencement, il y a le franquisme. Avec les Français qui évoquent l’Espagne, le point Godwin est atteint tout de suite. Il est même consubstantiel de tout commentaire. Donc, il faut à tout prix le caser. Le moindre succès de la droite, la moindre ostentation du drapeau sang et or confortent les Français dans leurs certitudes. Le franquisme est... [Lire la suite]
Posté par la colere à 09:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 avril 2019

Macron : la dysphonie du nouveau monde

Décidément, l’article sur le macronisme attendra ou ne sera jamais publié. Il rejoindra les dizaines d’articles, généralement longs et argumentés que je n’ai jamais pu mettre sur ce blog. Commencé il y a environ deux mois, je ne le publierai pas incomplet malgré les déjà 3 pages dactylographiées.     Cette fois, la suspension est due à un nouvel épisode du macronisme tel qu’apparu après la première conférence de presse du Président. Passons sur ce qui a déjà été dit avant même qu’il ne s’exprime. Passons aussi sur le gros... [Lire la suite]
23 avril 2019

Radios : audiences d'avril 2019

Tout d’abord, il faut signaler la mort de Jean-Pierre Farkas, nommé directeur de France-Inter en 1981. Comme d’habitude, la station dite de service public qu’il a dirigée l’a juste signalée au cours du journal de 13 h mais rien après, aucun rappel, aucun développement pour celui qui proposait de bons programmes et qui avait instauré des relations apaisées avec ses collaborateurs. N’empêche, même si les auditeurs d’aujourd’hui ne s’en rappellent plus ou s’en fichent, il convient de rappeler le souvenir et le travail de quelqu’un qui a... [Lire la suite]
Posté par la colere à 18:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mars 2019

Le petit débat

Décidément, non seulement l’article sur la mondialisation n’avance pas mais le bilan du macronisme que je me proposais de publier ces jours-ci est encore reporté avec cette histoire de débat. D’autant qu’il faudra le présenter en deux parties.     En ce moment, alors que l’on n’a pas entamé le dépouillement des propositions du Grand Débat et du Vrai Débat, pas plus que des soi-disant Cahiers de Doléances, on entend déjà remonter quelques idées fortes. « idées » et « fortes » sont de bien grands mots... [Lire la suite]

19 mars 2019

Rugby : Tournoi 2019 raté et après ?

Le Tournoi des 6 nations s’est achevé avec, comme on s’y attendait, la France qui finit pour la deuxième année consécutive et la deuxième année de l’ère Brunel à la 4e place quand son prédécesseur honni avait réussi à remonter à la 3e et qu’on pouvait espérer un maintien à cette place avant de prétendre rejouer dans la cour des grands que sont le Pays de Galles (auteur d’un Grand Chelem cette année), de l’Angleterre et de l’Irlande. Ça ne serait que la loi du sport s’il n’y avait pas eu ce fait unique et médiatisé qu’a été le... [Lire la suite]
Posté par la colere à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mars 2019

Nino Rota massacré

Quel massacre !   Moi qui me réjouissais à l’idée de passer une soirée à ne rien faire qu’à écouter la musique du plus grand compositeur de musiques de films de tous les temps… Jamais entendu un concert aussi mauvais, ni en vrai, ni à la radio ! Fausses notes, chanteur et chanteuse sans voix, arrangements indigents, pauvreté de l’orchestration, jusqu’aux applaudissements coupés pour que ça tienne en 52 minutes. Il faut imaginer les compositions de Nino Rota jouées avec 10 musiciens quand il disposait de... [Lire la suite]
Posté par la colere à 23:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 mars 2019

INTER : de la musique avant toute chose (mars 2019)

Alors que la saison 2018-2019 est maintenant en vitesse de croisière et que les directeurs préparent la rentrée et, avant la grille d’été, un thème a été repris ces temps-ci. C’est, pour nous, le prétexte d’une critique. D’abord, en passant, souhaitons qu’il y ait une vraie grille d’été, avec des émissions audacieuses, innovantes, de nouvelles voix qu’on aurait plaisir à retrouver à la rentrée et pas une suite de rediffusions. Certes, au moment, où le Président de la République entend démolir l’audiovisuel dit de « service... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
09 février 2019

Victoires pour rien !

Extraordinaire pays ! La cérémonie censée honorer la chanson française, Les Victoires de la musique, vient de récompenser la seule chanteuse en lice qui ne chante pas en français. Son tube du moment est en anglais… Aucun autre pays ne fait ça. Ailleurs, quand on organise une festivité de dimension nationale (et pas internationale donc), on promeut les artistes locaux. Imagine-t-on, dans le même ordre d’idée, une fest-noz, proposant du cor des Alpes ou des polyphonies corses ?   Il y a une trentaine d’années, des... [Lire la suite]