28 février 2019

les DS ont soif

Juste un intermède sans importance à propos de bagnoles. Il y a bien longtemps que je ne suis plus les sorties de modèles, surtout depuis que chacune est accompagnée d’une justification tendant à démontrer qu’on n’attendait que ça. Et puis, je garde un mauvais souvenir d’une émission consacrées à l’automobile à la télévision, voici moins de vingt ans, où l’on présentait un modèle (Lancia, je crois) qui consommait 20l aux cents. Comment peut-on autoriser un tel véhicule ? À quoi servent toutes les réglementations ? Le citoyen... [Lire la suite]
Posté par la colere à 13:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 février 2019

Alstom - Siemens et les paradoxes

La fusion ratée d’Alstom avec Siemens suscite un certain nombre de commentaires et de réflexions paradoxaux. Une fois n’est pas coutume, nous rejoignons, alors que l’essentiel de cet article était écrit, ceux de l’économiste Dominique Seux amené à commenter le sujet https://www.franceinter.fr/emissions/le-mot-de-la-semaine/le-mot-de-la-semaine-09-fevrier-2019 Il se trouve que nous le rejoignons à la fois dans l’analyse de la situation et des paradoxes qu’elle suscite. En effet, d’un côté, nous avons toujours émis les plus grandes... [Lire la suite]
07 février 2019

Les boyards et après ? réponse de Jérémy

Ce constat opéré, la question qui se pose est : on fait quoi de ce qui nous reste ? Le schéma gaullien collait à une époque de reconstruction, il s'accordait à ce que l'on dénommait alors la société industrielle, née vers le milieu du XIXème siècle, qui était loin d'être idyllique pour le mineur, le cheminot, l'ouvrier en usine, en chaîne de montage, en atelier, sur les chantiers, pour l'ouvrier et le saisonnier agricole, pour le lignard EDF, l'employé de maintenance de la SNCF. C'est après-guerre que sont nés les grands ensembles... [Lire la suite]
Posté par la colere à 14:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 février 2019

Les boyards

Depuis quelques années, nous déplorons, sur ce blog, la disparition des grands groupes industriels qui ont permis à la France de garder son statut de puissance moyenne dont la voix compte dans le monde. Ça n’est pas anodin car, aucun autre pays de cette envergure ne prend la parole, dans les instances internationales, pour défendre ce qu’on n’appelle plus le Tiers-monde. Certes, les cartes ont été rebattues et les BRICS mènent des actions concrètes pour soutenir les pays qu’on n’appelle plus « non-alignés » mais qui le sont,... [Lire la suite]
20 janvier 2019

Économies et démocratie (réponses à Jérémy)

Pardon, Jérémy, mais là, tu tiens le même raisonnement que ceux qui s’étonnent de voir des chômeurs bien habillés et qui ne maigrissent pas trop. Comme je l’ai déjà développé, le chômeur doit correspondre à l’image qu’on s’en fait et qui correspond au tableau de Gromaire. Donc, quand on est au chomedu, il faudrait vendre ses vêtements (une misère forcément parce que ça vaut plus cher) et racheter, avec le produit de la vente, des fripes pour paraître crédible en chômeur et ne pas entendre qu’on n’est pas malheureux et même qu’on... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 janvier 2019

Les gilets jaunes puisqu'il le faut

Il était pour le moins périlleux d’aborder ici le thème des gilets jaunes et encore plus de prendre position. Il a fallu qu’un ancien directeur de la police nationale, M. Péchenard s’exprime pour réagir. https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-08-janvier-2019   Il a qualifié les manifestations de gilets jaunes « d’émeutes » en argumentant. Et s’il avait raison ? Comment analyser autrement des explosions populaires, des débordements incontrôlés ? Dans un autre pays, on aurait... [Lire la suite]

18 décembre 2018

Rugby - commotion

Un garçon de 19 ans est mort des suites d’une commotion cérébrale survenue quelques jours auparavant au cours d’un match ordinaire. Il est le troisième, ou le quatrième (le décompte des morts est toujours indécent pour les proches des défunts) en sept mois, dans les stades français, incluant la trêve estivale. Justement, il jouait au Stade Français, club de la capitale au palmarès prestigieux. Ces jeunes étaient des bons jeunes, comme on dit, puisque adhérents aux valeurs du rugby. Bien sûr, les familles de rugby savent que ces... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:21 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 octobre 2018

Francophonie et conscience

Une fois de plus, le sommet de la Francophonie s’achève en eau de boudin. Avec l’appui de la France qui veut remettre les pieds au Rwanda après que son Président (depuis 2000) lui ait tourné le dos, mis fin à l’enseignement du français au profit de l’anglais et adhéré au Commonwealth, la candidate appuyée par le Rwanda, Mme Louise Mushikiwabo a été élue au poste de Secrétaire. Les pays africains s’en réjouissent puisque la présidence revient à nouveau au continent noir après l’intermède américiain de Mme Michaëlle Jean, Canadienne... [Lire la suite]
07 juin 2018

Canal moins

Ici, nous n’avons pas la télévision et, donc, nous n’en parlons pas mais il est difficile d’ignorer ce qui s’y passe tant la télévision, depuis quasiment sa création, est présente dans les foyers et dans les vies de chacun (ou presque). La dernière affaire en date est la disparition des Guignols de Canal+ dont on peut dire que c’est la vitrine de la première chaîne privée française et de la première chaîne cryptée et payante également. C’est dire si cet avantage historique en fait un objet à part dans le paysage audiovisuel de... [Lire la suite]
Posté par la colere à 10:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 février 2018

SNCF : au-delà du rapport Spinetta

La France, les Français sont détestables : prétentieux, arrogants, trop conscients de l’exemplarité de leur Histoire qui a donné au monde des valeurs universelles dans lesquelles tout le monde reconnaît qu’elles aident à vivre mieux ensemble. Pourtant, cette détestation passe au second plan quand, de l’étranger, on pense à la France. On sait qu’on est mal accueilli dans les bars si sympathiques que la littérature et le cinéma ont popularisés. On sait que les chauffeurs de taxi ne sont pas beaucoup plus honnêtes qu’ailleurs et que... [Lire la suite]