26 janvier 2020

Qui regretta Thunberg ?

Oui, c’est vrai, la rime est plus difficile avec Thunberg qu’avec Garbo, cher Henri Tachan. C’est sans doute pour ça que ni vous ni personne ne s’y est encore risqué en français. On a tout dit de Greta, qu’elle ne fait que répéter ce que d’autres, dans l’ombre écrivent pour elle, qu’elle est manipulée, qu’elle est autiste, que c’est une enfant. Arrêtons-nous un instant sur ce concept. Il est intéressant de noter que, selon les circonstances, selon le but recherché, on classe une adolescente dans la catégorie enfant ou jeune adulte.... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 janvier 2020

Souverain

Ma modestie proverbiale en prend un coup mais quand je lis ce qui suit, je ne peux m’empêcher de prendre la posture de celui qui va asséner : Je vous l’avais bien dit ! En général, je renonce à ce type d’article qui relève de l’autosatisfaction, incapable de trouver un titre. Je ne suis pas particulièrement content de celui-ci, non plus. Les habitués de La Lanterne de Diogène seront, j’espère, contents de voir que je ne me livre pas à des élucubrations mais qu’il m’arrive assez souvent de proposer des analyses qui... [Lire la suite]
Posté par la colere à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 janvier 2020

Audience des radios : comment croire ?

Quand les humoristes font leur boulot d’humoriste, il leur arrive de pointer des anomalies, des bizarreries et que ce soit drôle. C’est le cas d’Alex Wizorek, un des seuls sur l’antenne d’Inter qui ne se pique pas de faire la morale à l’auditeur mais de remplir son contrat : tâcher de faire rire. Mardi 14 janvier 2020, il commente les résultats d’audience des radios et s’étonne que, pour la période où l’antenne a été perturbée par un mouvement de grève, Inter ait gagné près de 500 000 auditeurs. Il se demande si c’est la... [Lire la suite]
Posté par la colere à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 novembre 2019

Chute du mur de Berlin : l'Europe unifiée sous l'emprise des marchés (par Jérémy)

Tout cela nous ramène longtemps en arrière (Rien avant ma naissance !) Et même si cela nous paraît douloureux/triste/surréaliste/impensable (rayer la mention inutile), et pour en revenir au sujet de l'article, il faut se dire que pour les gens nés après 1989, et même chez ceux nés dans le courant des années 70, la chute du Mur, ça a autant de sens que la tragédie de la baie des Cochons. Il y avait un mur et au-delà, un système politique oppressif, des tyrans, des milices, le délit d'opinion, des dissidents, et en arrière-plan une... [Lire la suite]
Posté par la colere à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 novembre 2019

Information et bains de sièges

Il y a des périodes comme ça, où les journalistes sont complètement relâchés, ne se contrôlent plus et nous offrent un festival d’informations puis d’analyses erronées. Le summum a sans doute été atteint lors de la guerre du golfe de 1990-1991. Déjà, le titre de « 2e guerre du golfe », plus tard, en référence à celle-ci, est une erreur puisque la première à avoir reçu le titre de « guerre du golfe » était la longue guerre qui a duré de 1980 à 1988 et qui a opposé l’Irak à l’Iran. Comme nous n’étions pas partie... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 novembre 2019

Rien avant ma naissance !

Rien avant ma naissance (ou plutôt avant mon âge de raison), ça pourrait être la devise des journalistes actuels. Rien de ce qui a existé avant eux n’a existé ou alors n’est que sujet de moqueries. Nous avons déjà pointé comment M. Fabrice Drouelle avait fait répéter au directeur du Festival de Cannes que le journaliste vedette Yves Mourousi avait eu l’idée de la montée des marches du nouveau Palais des Festivals, tellement ça lui paraissait absurde. Nous avons aussi déploré que, à l’occasion du centenaire du Tour de France,... [Lire la suite]

24 octobre 2019

Comment Inter voit la société

Avant de passer à la critique des programmes en ce début de saison 2019-2020, jetons un coup d’oeil sur quelques sujets d’émissions. D’abord, voyons la nouvelle émission de Giulia Foïs : « Pas son genre » La publicité est-elle toujours sexiste ? 18 octobre 2019 Sports Société égalité femmes-hommes publicité féminisme On voudrait nous faire taire, on ne s'y prendrait pas autrement 17 octobre 2019 droits des femmes égalité femmes-hommes féminisme Pour la... [Lire la suite]
Posté par la colere à 12:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 septembre 2019

LA MAISON BRÛLE ET NOUS REGARDONS CHIRAC

Triste constat que de voir que la sphère médiatique, depuis 17 années donc, mais appuyée par l’opinion publique, n’a rien fait d’autre que de commenter le fait que ce soit Chirac qui ait prononcé cette formule. La maison continue donc de brûler dans l’indifférence et l’incendie se propage. Politicien professionnel, retord, aguerri, madré, prêt à dire tout et son contraire selon son public et les circonstances, passant du « travaillisme à la française » de la création du RPR, fin 1976, aux privatisations avec noyaux durs... [Lire la suite]
18 septembre 2019

La langue pour survivre (expression et exclusion 3)

Depuis des mois, nous avons entrepris de noter quelques fautes de français entendues ici ou là mais principalement à la radio, média de l’oralité, donc de la transmission. Ne parle-t-on pas de « langue maternelle » ? Désormais, pas un jour ne passe sans entendre une ou plusieurs fautes et pas dues à l’étourderie, l’emballement mais bien à une ignorance du vocabulaire et des règles élémentaires de la grammaire, c’est à dire du fonctionnement de la langue. Ces fautes relevées ne sont plus exceptionnelles. Les... [Lire la suite]
28 juillet 2019

La mission Macron

Ce bilan du macronisme aura pris finalement plus de six mois avant d’être publié. C’est donc très long à lire. Les derniers mois ont été fertiles en événements et, un peu plus de deux ans après l’élection de M. Macron à la Présidence de la République, le moment est venu de poser des faits, de les mettre en perspective, d’évaluer leur efficacité avant l’agitation de la rentrée.   D’abord, fidèle à notre travail de mémoire dans tous les domaines, rappelons que l’élection de M. Macron, si elle n’était pas souhaitée, nous avait, au... [Lire la suite]