18 septembre 2019

La langue pour survivre (expression et exclusion 3)

Depuis des mois, nous avons entrepris de noter quelques fautes de français entendues ici ou là mais principalement à la radio, média de l’oralité, donc de la transmission. Ne parle-t-on pas de « langue maternelle » ? Désormais, pas un jour ne passe sans entendre une ou plusieurs fautes et pas dues à l’étourderie, l’emballement mais bien à une ignorance du vocabulaire et des règles élémentaires de la grammaire, c’est à dire du fonctionnement de la langue. Ces fautes relevées ne sont plus exceptionnelles. Les... [Lire la suite]

28 juillet 2019

La mission Macron

Ce bilan du macronisme aura pris finalement plus de six mois avant d’être publié. C’est donc très long à lire. Les derniers mois ont été fertiles en événements et, un peu plus de deux ans après l’élection de M. Macron à la Présidence de la République, le moment est venu de poser des faits, de les mettre en perspective, d’évaluer leur efficacité avant l’agitation de la rentrée.   D’abord, fidèle à notre travail de mémoire dans tous les domaines, rappelons que l’élection de M. Macron, si elle n’était pas souhaitée, nous avait, au... [Lire la suite]
18 juillet 2019

Michel ONFRAY parle de la France et des médias

Nous publions des extraits de l’entrevue que le philosophe normand a accordé à L’Express. Il s’agit bien sûr des paragraphes qui vont dans les sens des idées défendues ici depuis des années et singulièrement depuis deux ou trois ans. Il semblerait que l’élection de M. Macron à la Présidence suprême ait accéléré un processus de désintégration de la France et de l’idée qu’on se fait d’elle partout dans le monde. Nous avions pointé l’attrait pour le modèle français, de plus en plus dénigré ici, à l’occasion de l’Exposition Universelle... [Lire la suite]
18 juillet 2019

Paradoxe de la critique des radios

Là, je suis embêté parce que Jérémy pointe surtout les contradictions et les paradoxes de la critique des médias qui occupe une grande part de La Lanterne de Diogène. D’un côté, la défense d’une radio généraliste de qualité et de l’autre une radio qui se doit, pour survivre, d’attirer le plus grand nombre quitte à y perdre son âme. La publicité de marque s’est introduite sans coup férir. Il n’y a même pas eu beaucoup de protestations dans les premiers temps. Je rappelle juste que le premier message publicitaire de marque (Citroën)... [Lire la suite]
Posté par la colere à 12:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 juillet 2019

Belgitude et service public

Avant de procéder au bilan de la saison radiophonique, il nous faut revenir sur cet incident qui a eu lieu le 25 juin dernier dans la matinale d’Inter. Ce devait être une partie de ce bilan mais pour faciliter la lecture (toujours) trop longue, il paraît plus présentable de l’extraire. Mme Charline Vanhoenacker a fait quelques sorties ces derniers temps. Elle est devenue une institution et une référence. C’est l’arbitre des grâces. « Je suis toujours hallucinée qu’on déroule le tapis rouge à l’extrême droite. En Wallonie, elle n’est... [Lire la suite]
Posté par la colere à 12:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juillet 2019

Premier pas vers le Brevet

Décidément, ça tourne à l’obsession mais ce qui se passe à l’école reflète la société et donne des indications sur la société de demain. Nous sommes tombé sur une vidéo qui a dû être diffusée au journal télévisé sur une chaîne de France-Télévision. Entendons d’abord un prof typique : « L’objectif du Brevet, c’est pas d’être difficile. C’est de valider globalement les annuités de scolarité obligatoire. » Dont acte : validation d’un socle de connaissances de 9 ans d’écoles primaire puis secondaire. Un peu plus... [Lire la suite]

02 juillet 2019

Diplômes Nettement en Baisse (2)

Un article paru récemment relance (ou devrait relancer) le débat sur les insuffisances et les échecs du système éducatif français. On y dénonce le fait que de plus en plus de recruteurs font autant ou plus de fautes d’orthographe que leurs candidats. D’abord, une remarque. Est-ce à dire, parce qu’on est installé, parce qu’on a une place dans la société, qu’on est supérieur à un postulant dont la seule infériorité est de n’avoir pas encore de situation ? Il semble que ce raisonnement ait encore cours. ... [Lire la suite]
29 juin 2019

Diplômes Nettement en Baisse (DNB)

Revenons sur cette affaire de suppression de l’examen d’entrée à Science-Po Paris qui, après l’ESSEC, servira de modèle pour d’autres Grandes-Écoles. Après avoir lu et entendu quelques commentaires et débats, il apparaît de plus en plus clairement que l’on veut ni plus ni moins continuer à priver l’école de la République de moyens et passer outre les conséquences qui en découlent ou qui en ruissellent naturellement en affichant de bonnes intentions afin de convaincre, non ceux qui suivent un peu le dossier mais le grand public qui... [Lire la suite]
27 juin 2019

Les larmes de la fin

Nous parlons de la fin de la saison courante sur Inter, sujet qui ne met pas en péril l’équilibre du monde ni la vie d’une personne. Larmes parce qu’on a senti l’émotion lors de l’annonce du départ de M. Hervé Pauchon. À la radio, on n’est pas distrait par l’image par conséquent, on perçoit les inflexions des voix, les silences, la gravité, la légèreté. Il n’est que de se rappeler l’éloge funèbre prononcé par le Président Mitterrand lors des obsèques de son ancien Premier Ministre, Bérégovoy, pour affirmer que la douleur n’était pas... [Lire la suite]
Posté par la colere à 18:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 juin 2019

DNB ++++

À la suite de http://lanternediogene.canalblog.com/archives/2019/06/14/37429796.html ce sujet, sur la page Internet de France Télévision : https://www.francetvinfo.fr/bac/baccalaureat-comment-sont-notees-les-copies_3507325.html#xtor=EPR-2-[newsletterquotidienne]-20190626-[lestitres-coldroite/titre7] 88% des candidats ont obtenu le baccalauréat en 2018 La seule chose qui m'étonne, c’est qu'on se rapproche pas du 100%…Le problème, c’est que la sanction arrive plus tard et que nombre d'étudiants sont tout étonnés : "Pourtant... [Lire la suite]