19 mars 2020

Coronavirus : l’ultime plaie de notre société pharaonique ? (réponse à Jérémy)

Excellente analyse, encore une fois, qui met en perspective une série de désastres contemporains aggravés par l’impréparation consécutive à la politique de désinvestissement des États exigée par l’ultralibéralisme triomphant à l’aune des « frasques » de Reagan-Thatcher et de leur traduction européenne avec les traités de Maastricht, d’Amsterdam et finalement de Lisbonne qui ont vu la victoire posthume du boutiquier Monnet inspirateur d’une Europe d’entreprises sous protection étatsunienne. Alors même que le progrès préside... [Lire la suite]

14 mars 2020

Le Département plus que jamais !

Profitons des municipales pour rappeler notre adhésion à la préférence de l’ami Gygès pour le triptyque Commune-Département-État plutôt que pour celui, tout à fait technocratique, libéraliste et, nous le voyons à l’usage, antidémocratique : Intercommunalité-Région-Europe. On nous a bassinés depuis des lustres sur le trop grand nombre de communes en France, comparé à nos voisins. La plupart des pays qui nous entourent sont de création récente (19e siècle en général) et se sont organisés de manière plus ou moins fédérale ;... [Lire la suite]
Posté par la colere à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2019

Cent 11 novembre ?

J’ai déjà appelé à la transformation du 11 novembre en jour de mémoire pour tous les morts pour la France. Le Président Giscard l’avait proposé en son temps et s’était vu opposé une fin de non recevoir par tout le monde. Les anciens combattant de la 1ère guerre mondiale ne voulaient rien entendre et surtout pas se mélanger avec les autres, forcément moins méritants. Les autres non plus n’en voulaient pas car chacun voulait son jour et, si possible, férié. Justement, VGE a supprimé le 8 mais comme jour férié. Bien sûr, politiquement,... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 octobre 2019

Chirac : l'exemple vient d'en-haut ! (réponse à Jérémy)

Je m’attendais à des commentaires tant la mort d’un Président marque l’opinion publique. Certes, ça n’a pas la dimension d’un roi mais, justement, comme le PR français a autrement plus de pouvoirs et d’influence au-delà du territoire national, il suscite des réactions au-delà de la simple convenance. En te lisant, cher Jérémy, je comprends que ce qu’on aimait chez Chirac, c’était la transgression. Comme il fumait, s’empiffrait, buvait de l’alcool sans vergogne (et ne parlons pas du reste), disait des gros mots, il forçait... [Lire la suite]
Posté par la colere à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 septembre 2019

LA MAISON BRÛLE ET NOUS REGARDONS CHIRAC

Triste constat que de voir que la sphère médiatique, depuis 17 années donc, mais appuyée par l’opinion publique, n’a rien fait d’autre que de commenter le fait que ce soit Chirac qui ait prononcé cette formule. La maison continue donc de brûler dans l’indifférence et l’incendie se propage. Politicien professionnel, retord, aguerri, madré, prêt à dire tout et son contraire selon son public et les circonstances, passant du « travaillisme à la française » de la création du RPR, fin 1976, aux privatisations avec noyaux durs... [Lire la suite]
27 septembre 2019

La force des larmes de TAUBIRA

Je n’ai pas découvert Mme Taubira, ce matin du 26 septembre 2019. Je lui ai consacré des articles http://lanternediogene.canalblog.com/archives/2013/11/17/28450886.html http://lanternediogene.canalblog.com/archives/2013/02/11/26385797.html Mme Christiane Taubira est l’invitée de la matinale d’Inter de M. Nicolas Demorand et de Mme Léa Salamé et c’est forcément un événement tant sa parole est rare, importante et possède ce don de nous élever à son écoute. D’abord, enjouée, fière de ce tour qu’elle paraît avoir joué aux médias et à... [Lire la suite]

18 septembre 2019

La langue pour survivre (expression et exclusion 3)

Depuis des mois, nous avons entrepris de noter quelques fautes de français entendues ici ou là mais principalement à la radio, média de l’oralité, donc de la transmission. Ne parle-t-on pas de « langue maternelle » ? Désormais, pas un jour ne passe sans entendre une ou plusieurs fautes et pas dues à l’étourderie, l’emballement mais bien à une ignorance du vocabulaire et des règles élémentaires de la grammaire, c’est à dire du fonctionnement de la langue. Ces fautes relevées ne sont plus exceptionnelles. Les... [Lire la suite]
05 septembre 2019

La culture pour survivre

La une du numéro de Marianne (n°1171 du 23 août 2019) pointe « Les ignares au pouvoir ». S’en suit une série d’articles qui mettent en évidence la baisse, qu’on ne peut plus dissimuler, du personnel politique (surtout) et du personnel médiatique. Les exemples fournis sont édifiants, tout en reconnaissant que chacun a le droit de faire des boulettes ou des lapsus. On peut ajouter que le terme « d’ignare » est péjoratif et désigne celui qui ne cherche pas plus loin que le strict nécessaire. Or, ce nécessaire se... [Lire la suite]
28 juillet 2019

La mission Macron

Ce bilan du macronisme aura pris finalement plus de six mois avant d’être publié. C’est donc très long à lire. Les derniers mois ont été fertiles en événements et, un peu plus de deux ans après l’élection de M. Macron à la Présidence de la République, le moment est venu de poser des faits, de les mettre en perspective, d’évaluer leur efficacité avant l’agitation de la rentrée.   D’abord, fidèle à notre travail de mémoire dans tous les domaines, rappelons que l’élection de M. Macron, si elle n’était pas souhaitée, nous avait, au... [Lire la suite]
09 juillet 2019

Premier pas vers le Brevet

Décidément, ça tourne à l’obsession mais ce qui se passe à l’école reflète la société et donne des indications sur la société de demain. Nous sommes tombé sur une vidéo qui a dû être diffusée au journal télévisé sur une chaîne de France-Télévision. Entendons d’abord un prof typique : « L’objectif du Brevet, c’est pas d’être difficile. C’est de valider globalement les annuités de scolarité obligatoire. » Dont acte : validation d’un socle de connaissances de 9 ans d’écoles primaire puis secondaire. Un peu plus... [Lire la suite]